Diference cinema theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La retraite
Introduction : Qu’est-ce que la retraite ?
Définition :
Etre en retraite c’est se retirer d’un lieu ou de la vie active. La retraite c’est aussi la pension donné à une personne qui à pris sa retraite.
Problème :
En France le Système de retraite par répartition permet de cotiser de l’argent que l’on gagne pendant la période dans laquelle on travaille, pour pouvoir continuer derecevoir de l’argent après l’arrêt de l’activité professionnel. Seulement il faut que ceux qui travaillent payent assez pour donner une retraite aux anciens, c’est le système de la solidarité entre les générations. On appelle cela le système par répartition collective.
Dans les pays Anglo-saxons (Grande Bretagne, Amérique,…) il n’y a pas ce système. Il y a un système par capitalisationindividuelle. C'est-à-dire que chaque travailleur met de l’argent de coté dans des fonds de pension ou dans des sociétés d’assurance pour avoir de l’argent pour ses vieux jours.
I) Les différents partis politiques ne sont pas d’accord entre eux.
Le problème des retraites passionne les partis politiques français comme nous l’avons vu à l’automne 2010.
Les partis politiques ont des idées divergentes enapparence, mais sur le fond ils savent tous que la population vieillie et donc que le déséquilibre entre retraités et actifs est de plus en plus grand.
La droite française qui possède la majorité à l’Assemblée nationale a voulu faire passer cette réforme parce que c’était une promesse du Président de la République qui appartient à l’UMP qui est de droite. La droite française désire rentabiliser lesentreprises pour qu’elles réalisent plus de valeur ajoutée. Cette valeur ajoutée permet d’enrichir les français et l’Etat qui peut ainsi mieux payer les retraites.
Quant à l’opposition de gauche socialo-communiste elle défend historiquement les ouvriers, les employées et les fonctionnaires. Il est logique que les partis de l’opposition aient critiqué la réforme du gouvernement en faisantmanifester les français dans les rues des villes.
Les partis de gauche souhaitent percevoir l’argent des français les plus riches pour le redistribuer aux personnes les plus démunies. Cette bonne intention est de plus en plus difficile à réaliser à l’heure de la mondialisation économique et sociale.
II) L’histoire de la retraite en France.
L’origine des retraites en France.
23 septembre 1673 Editroyal instaurant une pension de vieillesse pour les officiers de la marine royale.
22 août 1790 Loi instaurant la retraite pour les fonctionnaires dès l'âge de 50 ans avec trente ans de services effectifs.
14 juillet 1905 Loi sur l'assistance aux vieillards, aux infirmes et aux incurables.
5 avril 1910 Loi sur les retraites ouvrières et paysannes.
14 avril 1924 Loi améliorant l'accès desfonctionnaires à la retraite.
14 mars 1941 Loi instaurant l'allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS).
1945-1990 : l’organisation du système des retraites par répartition.
4 et 19 octobre 1945 Ordonnances créant la Sécurité sociale.
17 janvier 1948 Loi prévoyant la création de quatre régimes de non-salariés : commerçants, artisans, professions libérales et agriculteurs.
31 décembre 1971Loi Boulin prévoyant le passage de 120 à 150 trimestres (37,5 ans) de la période d'assurance ouvrant droit à une pension à taux plein, sur la base désormais des dix meilleures (et non plus des dix dernières) années de salaire.
22 mars 1979 Création de la Commission des comptes de la Sécurité sociale.
26 mars 1982 Ordonnance fixant l'âge légal de la retraite à 60 ans à partir du 1er avril 1983.Depuis les années 1990 c’est l'ère des réformes qui est en marche.
11 février 1994 Loi Madelin instaurant un complément retraite volontaire par capitalisation pour les non-salariés.
10 décembre 1995 Sous la pression des mouvements de grève et des manifestations, le gouvernement Juppé renonce à son projet de réforme de la retraite pour les régimes spéciaux.
25 mars 1997 Adoption de la loi Thomas...
tracking img