Diffusion mondiale capitaliste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre VII : La diffusion mondiale du mode de production capitaliste.

Résumé du livre

Introduction
Produit de deux logiques : l'une étant "externe" (:expansion spatiale du capitalisme), l'autre étant "interne" (:prise en charge nationale de la dynamique de croissance capitaliste).

I - Forme de la pénétration des capitaux étrangers
L'investissement direct (IDI)

Contribution la plusdirecte à l'industrialisation
Correspond à l'occasion d'un transfert de savoir-faire voire d'une appropriation des technologies étrangères, en plus du fait qu'il génère dans l'idéal des devises et des productions nouvelles.
Problèmes : non-réinvestissement sur place des profits réalisés, souvent rapatriés vers les pays d'origine, l'absence de participation locale aux fonctions d'encadrement...Le tournant des années 80 :
Les firmes multinationales sont très sélectives dans leurs décisions d'implantation dans les PED; privilégient les pays avec un minimum de potentiel (croissance, stabilité) ⇒ désintérêt croissant dans les régions où la dynamique de croissance est pratiquement inexistante.

Le crédit
A l'échelle internationale, il engage, lui, les Etats des pays débiteurs.L'endettement en devises crée pour le pays emprunteur une obligation d'adapter son appareil productif aux exigences du marché mondial. Sinon, il s'expose à une intervention directe des créanciers dans ses affaire intérieures.

Financement extérieur et épargne intérieure :

Permettrait d'acquérir des technologies des plus modernes sans que la propriété du capital soit étrangère mais, en réalité,et se solde parfois par un échec en terme de transfert de technologie et source de dettes considérables suscitant l'intervention du FMI par exemple.

Risque de substitution de l'épargne étrangère à l'épargne intérieure dû à la libéralisation des importations des biens de consommation et à la non-réglementation de l'accès aux financements en devises.

L'aide
Canal principal du financementextérieur pour les pays les plus pauvres (dons, prêts à taux symboliques).

Aide bilatérale : Instrument de politique étrangère pour les Etats donateurs (influence politique et culturelle) et de pénétration commerciale mais pas forcément diffusion du capitalisme (les pays recevant le plus d'aides ne sont pas pour autant devenus les plus attractifs).

Aide multilatérale : (30% de l'aide totale) apriori pas astreinte aux objectifs commerciaux ou stratégiques es pays donateurs. Gérée par les Nations unies, la Banque Mondiale etc. Objectif : diffuser le capitalisme avec des projets d'investissement de long terme.
Objectif actuel : création des conditions institutionnelles propices à sa diffusion.

II - Les stratégies d'industrialisation

L'industrialisation par substitution d'importationsen Amérique latine
Point de départ : une violente contraction des importations de la région, consécutive à l'effondrement de ses recettes d'exportation causés par la crise en Europe et aux Etats Unis, ce qui a impliqué des pénuries sur les marchés locaux de produits manufacturés : opportunités d'investissement.
Dynamique industrielle déployée dans les 50's vers l'industrie lourd et laproduction de biens durables de consommation.
Les FMN y ont apporté la technologie, attirées par la croissance rapide et encouragées à investir par les hautes barrières douanières ⇒ dynamisme nouveau au développement économique.
Crise de ce modèle dans les 60's dû au mode de financement instable de l'industrialisation ainsi qu'à la taille du marché intérieur et au revenu moyen de la population.

Lapromotion d'exportation en Extrême-Orient
Contournement de ces obstacles en proposant aux producteurs le marché mondial comme débouché.
Aide américaine : mise en oeuvre de stratégies de promotion des exportations.
Engagement de chaque pays dans l'exportation avec une faible exigence en capitaux et beaucoup de main-d'oeuvre.
Compétitivité assurée par une sous-évaluation des taux de change et...
tracking img