Discours argumentatif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les athéniens :
A Athènes ,seuls les hommes peuvent être citoyens ; ils le deviennent par la naissance .
Pour être citoyens à Athènes il y a certaines conditions : avoir plus de 18 ans , être un garçon ,être inscrit dans un dème ,naître de parents d'un mariage légitime ,posséder une terre ou une propriété en Attique ,mais il n'est citoyen qu'après le service militaire de deux ans ,l'éphébie :les citoyens ont des droits mais ils ont aussi des devoirs .Les citoyens exerce son devoir civique ,sa citoyenneté , d'abord et principalement en assistant à l'assemblé du peuple . Tous les citoyens de plus de 20 ans doivent participer à la vie politique : ils participent aux travaux de l'Ecclésia et peut être membre de la Boulé (conseil) o de l'Héliée (tribunal populaire ) .
Le reste de lapoupulation est exclu de cette citoyenneté et du fonctionnement de leur cité ( l'économie ,la politique... ), comme les femmes et les enfants des ces hommes citoyens ayant aucun droit . Les métèques et les esclaves ayant eux aussi aucun des droits de citoyens mais que des devoirs .

L'exclusion : femmes
Tous ceux qui vivent à Athènes ne sont pas des citoyens .Seuls les hommes âgés de plus dedix-huit ans disposent de tous les droits politiques .L'acquisition et l'exercice de la citoyenneté à Athènes sont soumis à deux conditions : être fils de citoyen ,être un homme .La citoyenneté athénienne s'acquiert par la naissance :c'est ce que l'on appelle le « droit du sang » .
Les femmes athéniennes nées de citoyens participent aux cultes civiques et y jouent parfois un rôle important ,par exemplelors des Panathénées .Mais elles ne sont pas citoyennes à part entière . Au même titre que les enfants ,elles sont traitées comme des personnages mineurs , aussi bien sur le plan politique que sur le plan juridique : la femme athénienne n'a aucun des droits politiques des citoyens : elle ne participe pas aux assemblées n'a pas le droit de vote , ne peut être ni juge ni magistrats .Au point de vuejuridique , elle est soumise à l'autorité d'un tuteur :d'abord son père ,puis son mari et si elle devient veuve son frère ou même son fils .Si elle ne se trouve pas dans l'obligation de travailler ,elle ne quitte que rarement le gynécée : la pièce qui est dédiée et réservé aux femmes .Elles ont le rôle de maîtresse de maison parce qu'elle sont dédiées à l'espace intérieur de la maison .De plus lesfemmes participent aux nombreuses fêtes religieuses les Panathénées , fêtes religieuses à l'honneur de la déesse Athéna .Elles peuvent être aussi prêtresse ( Vesta ,Artémis ) .

L'exclusion, : Métèques
Les métèques ,nom donné par les Athéniens aux étrangers résidant dans la cité d'Athènes ; c'est le plus souvent un grec d'une autre cité mais qui qui parle le grec et pratique la même religion.Le statut du métèque est ambigu parce qu'il ne possèdent presque aucun des droits des citoyens : il est soumis aux lois qui réagissent à la cité d'Athènes ,il doit payer des impôts , il ne peut participer à la vie politique car il n'est pas citoyen , et peut-être appelé à participer à la défense de la cité . Pour les métèques artisans ou marchands doivent s'inscrire comme métèque et paient unetaxe spéciale .Les métèques bénéficient de la protection des tribunaux athéniens .Ils ont les mêmes devoirs militaires et financiers que les citoyens ,tout comme les femmes qui n'ont aucun droit politique et ne peuvent posséder de terre dans l'Attique .mais sont admis des les célébrations religieuses comme les Panathénées .Comme les citoyens , existent aussi au sein du pouvoir juridique . D'autres'enrichissent grâce au commerce .
Ils n'ont aucun droit mais que des devoirs .

L'exclusion : les esclaves
Les esclaves représentent environ la moitié de la population d'Athènes .Ils sont parfois des prisonniers de guerre ou le plus souvent des « barbares » car ils ne parlent pas le grec .L'esclave n'a aucun droit politique et juridique .Il est « la chose » de son maître , qui l'a acheté ou...
tracking img