Discours de bayeux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1304 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire du Discours de Bayeux

C’est immédiatement après la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) que le Général De Gaulle va clairement s’exprimer avec son discours prononçait à Bayeux le 16 juin 1946. Ce discours fait suite au rejet des français concernant la première proposition du référendum du 5 mai 1946, mais il précèdera également un deuxième référendum dans lequel les français vontapprouver par dépit la nouvelle constitution, il s’agira du référendum du 13 octobre 1946. A l’époque où l’exécutif est tout puissant, le Général de Gaulle est le seul qui parvient à s’exprimer, c’est pourquoi beaucoup diront que la V ème République est celle du Général, en effet il a l’idée de cette nouvelle République immédiatement après la Guerre. Un problème survient tout de même, en effetpersonne ou peu tiennent compte de ses idées par crainte d’un régime personnel de sa part et ainsi contraire aux idées parlementaires. Cependant, ce discours énoncé à Bayeux lors du second anniversaire de la libération de la ville va rester célèbre pour son analyse anticonstitutionnelle ainsi que pour son caractère pré constitutionnel. Nous sommes amenés à nous demander si le Général va rester fidèleau schéma du régime parlementaire car dans son discours il prône un régime avec des moyens d’actions réciproques. C’est pourquoi, nous allons dans un premier temps voir qu’il amène une évolution du pouvoir exécutif mais qu’il entraine également une évolution du pouvoir législatif avec un parlementarisme rationalisé, c’est ce que nous verrons dans une deuxième partie.

Dans un premier temps, ilest important d’étudier l’évolution du pouvoir exécutif déjà très puissant avant le discours de Bayeux.

I. L’évolution du pouvoir exécutif

Nous allons tout d’abord voir que le Gouvernement va être soumis au Président de la République qui va avoir un statut qui va le placer au dessus des contingences politiques.

A. Un gouvernement soumis au Président de la République

Selon le Général,« il faut un gouvernement uni, discipliné et cohérent placé sous la direction d’un arbitre national au dessus des contingences politiques ». En effet, il ne doit pas y avoir de gouvernement soumis à l’assemblée, il ne peut pas y avoir d’indépendance et de cohésion du gouvernement s’ils dépendent des chambres. De plus les partis ne doivent pas gouverner mais uniquement les représentants doiventpouvoir le faire. De plus, le gouvernement doit procéder avant tout du Chef de l’Etat, l’idée du Général De Gaulle est que le gouvernement doit procéder d’une autorité supérieure qui assure l’unité et l’indépendance de l’Etat. Cet intérêt supérieur de l’Etat ne doit pas s’exprimer au Parlement mais à travers le Président.
Par ailleurs, l’idée générale de De Gaulle est qu’il faut que le Présidentsoit élu et non pas nommé par le Parlement. Il le dit dans son discours « par un collège électoral élargit dont le Parlement n’est pas qu’une composante » il ne veut pas que le Président de la république soit un otage des partis politiques. Cette méthode d’élection renforcerait concrètement la fonction présidentielle et ferait du Président un véritable Chef d’Etat.

Par ailleurs, nous avons vuque le Général revendique un gouvernement soumis au Président mais nous allons à présent voir que ce dernier doit être garants des intérêts supérieurs de la France.

B. Un président garant des intérêts supérieurs de la France

De Gaulle entend par la garantie des intérêts supérieurs de l’Etat, que le Président doit conserver les prérogatives traditionnelles du chef d’Etat. Le Président doitaccorder l’intérêt général quand au choix des hommes avec l’orientation qui émane du parlement. De Gaulle insiste sur le fait que le Président doit être le Chef du Gouvernement et doit nommer les Ministres ainsi que le Premier Ministre. De plus, Le Général donne une mission d’ultime recours au Président en effet, il doit jouer le rôle d’arbitre entre les pouvoirs publics et doit débloquer la...
tracking img