Discours de jules ferry - analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2511 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de session
Analyse d’un document historique

Présenté à
Jean-Sébastien Lavallée

Par
Guillaume Soubeyrand

Cégep du Vieux Montréal
Novembre 2009

Table des matières

• Introduction p.3
• Présentation du document p.4
• Analyse du documentp.5
• Commentaire du document p.12
• Clôture p.13
• Bibliographie p.14

Introduction

L’histoire de France est excessivement riche et il est donc complexe de comprendre comment cette nation apu rester parmi les premières en occident pendant aussi longtemps. Cette compréhension s’acquiert par l’étude et l’analyse de divers documents afin d’expliquer les événements historiques. La présente analyse porte sur le discours de Jules Ferry qu’il a fait à la Chambre d’assemblée le 28 juillet 1885. Cette analyse se fera en trois parties soient la présentation du document, l’analyse du contexteet un commentaire sur le document. Dans la présentation se trouve la description du type et de la production du document suivi d’un très bref résumé du contenu. L’analyse se subdivise ainsi : le contexte historique, la description de l’auteur et la description du contenu du document. Finalement vient le commentaire du document où l’on explique son importance et sa signification.

Présentation dudocument

A) Le document

-Type de document : Discours à la Chambre
-État du document : Extrait avec pour langue actuelle et d’origine, le français

B) Production du document

-Lieu : Chambre d’Assemblée française
-Date : 28 juillet 1885

C) Mention sommaire

L’auteur de ce discours est Jules Ferry, alors député des Vosges à la chambre d’assemblée du parlement français. Avecce texte, il fait la promotion de l’expansion coloniale auprès des autres députés du parlement français comme solution aux problèmes économiques, diplomatiques et politiques que traverse le pays à l’époque.

Analyse du document

1. Le Contexte

1. Politique
2. Social
3. Économique
4. Religieux

2. L’auteur

1. Parcours
1.Enfance/Scolarité
2. Carrière
2. Buts, motivations et idéaux

3. Le document

1. Événements rapportés
2. Groupes impliqués

1. Le contexte

1. Politique
L’empire colonial français -qui s’était doté à partir du XVIe de comptoirs en Amérique du Nord, en Amérique centrale, au Sénégal, dans l’Océan Indien et en Inde- avait déjà subitde lourdes pertes territoriales à la fin du XVIIIe siècle, depuis le Traité de Paris de 1763 et perd avec la défaite de Napoléon III à Sedan, l’Alsace, les Vosges et une partie de la Lorraine. Cette bataille, où Napoléon fut fait prisonnier, sonne le glas du second empire alors que Léon Gambetta annonce la déchéance de l'empereur. Un peu plus tard, en compagnie de Jules Ferry, de Jules Favre etd'autres députés, il proclame la troisième république française. Un gouvernement de défense nationale est instauré, composé de 11 députés de Paris. Cette France est affaiblie et isolée en Europe par le système Bismarckien, qui consacre l’hégémonie politique allemande, et par la politique dite «de recueillement» des conservateurs, qui seront au pouvoir jusqu’en 1878. Cette politique consiste às’interdire toute ambition diplomatique qui pourrait inquiéter le chancelier allemand Otto Von Bismarck et amener à penser que la France envisage une revanche.[1]

2. Social
L’opinion publique, alors démoralisée par la défaite de 1870, répugne à des aventures coûteuses qui détournent la France de ses intérêts sur le continent européen. La population rurale comprend mal le gain à tirer de...
tracking img