Discours de luc chatel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A propos du discours de Luc Chatel du 18/11/2010

Le discours du ministre de l'éducation nationale, à propos de la philosophie et de l'extension de son enseignement en amont de la classe terminale,semble, en première analyse, être une très bonne nouvelle pour les professeurs de philosophie. En effet, tout ce qui contribue à étendre cet enseignement et à le populariser lui est sans doutebénéfique.
Seule matière à être enseignée uniquement en terminale, elle suscite l'inquiétude des lycéens qui la voient comme présentant des difficultés insurmontables et souvent, comme ce qui leur barre laroute de la mention très bien. Il est vrai que les bonnes notes en philosophie au bac sont plutôt rares et que les 2/3 des lycéens n'obtiennent pas la moyenne.
Par conséquent, le discours de LucChatel semble aller dans le bon sens, puisque si on commence plus tôt son enseignement, les lycéens pourront apprivoiser la matière et arriver en terminale avec de meilleures chances de réussite.
Hélas,tout n'est pas aussi simple. D'abord parce que si jusqu'ici on ne l'enseignait qu'en terminale, c'est parce que la philosophie induit un mode de pensée par concepts, qui exige une certaine maturitéintellectuelle, que les élèves plus jeunes sont loin d'avoir. Pour avoir expérimenté les différents scénarios évoqués par le ministre, à savoir, l'ECJS en seconde, l'interdisciplinarité et l'initiationen première littéraire, je peux dire que les seules chances de succès dans ces classes, reposent sur la mise en oeuvre d'un socratisme bien tempéré, qui, par une série de questions habilementconduites, oblige les élèves à s'extraire de quelques lieux communs tenaces. Tant qu'on en reste à la discussion orale tout va très bien et les élèves en redemandent. Mais s'il s'agit de poursuivre laréflexion par des lectures, des exposés ou autres travaux écrits, là, les réticences commencent à apparaître et il est difficile, voire impossible de franchir ce cap.
Or nous savons bien qu'il n'y a pas...
tracking img