Discours entre un cistercien et un clunisienles cisterciens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II Citeaux
A)Face à la pratique contemplative des Clunisiens, le manuel.

L'histoire de l'ordre commence vers l'an 1075 quand Robert fils du comte de Tonnerre établit à Molesme un nouveau monastère bénédictin, il est suivi d'un groupe d'hommes qui sont comme lui avide de renouveau spirituel et qui veulent se détacher des richesses matérielles de ce siècle.
Ils s'installent grâce auxlibéralités( les dons) de quelques grands de la région dans une clairière et y fondent l'abbayes de Cîteaux.
-->FAUX les terres leurs sont données l.15: "personne de notre ordre n'ose réclamer ou retenir de quiconque un privilège"
Les tâches des moines de Cîteaux sont le travail manuel et la lectio divina
-->l.3 "que st Benoit a réservé à la lecture sacrée et au travail des mains."
Le travail estnécessaire pour leur auto subsistance mais ils le font surtout pour accomplir la volonté de St Benoît "c'est alors qu'ils seront vraiment des moines quand ils vivront du travail de leur main à l'exemple de nos pères et de nos apôtres" Regle de st benoit.

A leur début ils ont surtout beaucoup travaillé afin de s'installer et de réaménager les lieux et les locaux qu'on leur donnait.
Les abbayescisterciennes sont à la tête d'importantes exploitations rurales, leur organisation interne exige le labeur manuel l.11" tâches rustiques" .
Les moines cisterciens ne sont pas les seuls à à travailler ils font appel aux convers il s'agit de laïques recrutés aux alentours de l'abbayes mais qui prononcent des voeux monastiques à l'entrée de l'établissement.Ils sont placés sous le controle d'un chef moinequi les réparti selon les besoins de l'abbaye.
-->l.13-14" nous nous consacrons au travail de la terre parce que c'est Dieu qui l'a institué et nous peinons en commun cote à cote nous et nos frères"

Les moines s'occupent de l'entretien des édifices, des jardins ils participents aux moissons, vendanges tandis que les convers assument en permanence les véritables travaux des champs sur tout ledomaine particulièrement dans les Granges ce ne sont pas des édifices mais des unités de production et produisent céréales, vins, fromages...
Les moines fréquentent les marchés où ils vendent le surplus de l'exploitation, ils dépensent trés peu.

B) Face à la centralisation, l'autonomie locale en filiation avec la maison mère

L'institut Cistercien ne cesse de se développer au cours dusiècle,Etienne Harding un moine anglais qui a prit la place de Robert à sa mort envoie en FRance et en Europe des moines afin d'élargir la communauté Cistercienne et créer de nouvelles abbayes.

Cîteaux a 4 filles principales:
-1113 la Ferté 1ère fille de Cîteaux
-1114 Pontigny
-1115 Clairvaux
-1115 Morimond ( signifie mori mundo:mourrir au monde-->renoncement)

Ces quatres abbayes ont unsuccès fulgurant ,en 1230 l'ordre comprend plus de 530 abbayes.
Vers 1150 les monastères des moines blancs représentent plus de la moitié des monastères en France et il s'en développent aussi beaucoup dans les îles britanniques, en Allemagne, Autriche,Suisse,Pays Bas...
L'ordre est une fédération d'abbayes qui s'engagent à observer la Charte qui est le ciment de l'édifice cistercien, la charte decharité a été écrite par Etienne Harding en 1119 il la présente officiellement au pape Callixte II pour qu'il reconnaisse officiellement l'ordre comme nouvelle branche des moines bénédictins.
C'est justement cette charte qui dresse le schéma des relations entre les établissements Cisterciens, elle précise l'autonomie des abbayes et précise aussi que les abbayes sont libres d'essaimer à leur guise(de créer d'autres abbayes cisterciennes), elle organise la vie quotienne des moines.Elle annonce aussi ce qui régit vraiment l'ordre c'est à dire le Chapitre général, c'est une réunion annuelle le 14 Septembre qui se déroule à Cîteaux chaque année et qui réunit tous les abbés pendant laquelle ils prennent des décisions importantes, les abbés y sont tous égaux mais les chefs des filiations...
tracking img