Discours sur la condition des grands pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1893 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Premier discours - Qu'est-ce qu'être grand seigneur ?

Premièrement, Pascal nous apprend donc comment, selon lui, doit être et comment doit se comporter un « Grand ». Par « grand », nous entendons une personne socialement privilégiée comme un roi ou encore un duc. Il s'agit donc ici de s'interroger sur la situation d'un homme par rapport à un autre. En effet, pourquoi un tel serait roi etdonc, par conséquent bénéficierait de tous les avantages qui vont avec alors qu'un autre serait condamné à user sa santé dans un travail dur et pénible comme l'agriculture par exemple?
Autrement dit, en quoi consiste « l'état » de grand seigneur?
Tout d'abord, nous remarquons que Pascal commence son texte en imaginant une situation. En effet, il évoque l'image d'un homme naufragé qui est prit pourun roi et ne le dément pas. Cette image est loin d'être anodine puisque, selon Pascal, l'une des caractéristique principale qui fait un grand seigneur est le hasard. Effectivement, il développe ce point en évoquant l'aspect fortuit qui conduit un homme au pouvoir: il s'agit de la descendance. Pour l'auteur, l'existence n'est dû qu'au hasard et c'est ce caractère contingent de l'existence qui faitd'un homme un grand seigneur. Il n'y a en effet aucune condition naturelle ni de prédisposition quelconque chez l'homme pour le pouvoir. Un grand seigneur est donc tout d'abord un homme égal, de part sa « condition naturelle », à n'importe quel autre. Alors, un grand seigneur n'est tel que par le fait d'un « établissement humain »; il s'agit des lois. Un grand seigneur ne tient pourtant pas unpouvoir illégitime, comme on pourrait d'abord le penser puisque nous avons vu que, de part sa nature, il ne différait en rien d'un autre homme. En effet, selon Pascal, Dieu a « permis aux sociétés de faire des lois ». Il est donc légitime à un seigneur de gouverner car Dieu l'a autorisé en permettant l'établissement humain des lois.
Il est donc question dans un second temps d'une « doublepensée » qui, selon Pascal, caractérise un grand seigneur. Il s'agit d'une dualité de pensée: la première « vous élève au-dessus du commun des hommes », alors que la seconde « vous abaisse et vous [tient] dans une parfaite égalité avec tous les hommes; car c'est votre état naturel. » Un grand seigneur est donc conscient de son pouvoir sur les autres, mais cette élévation à un rang supérieur vient surtout dufait que le peuple considère ces grands comme tels. En effet, « le peuple […] vous admire ». Pourtant, un grand seigneur est également conscient que sa nature est commune à celle du peuple mais est, selon l'auteur, tenu de ne pas dévoiler cette deuxième pensée; il est primordiale que le peuple l'ignore car si tel n'était pas le cas, le pouvoir du grand pourrait être remit en cause, ainsi que leslois et alors peut-être aussi, de ce fait, l'autorité divine!? En effet, « Raison des effets. Il faut avoir un pensée de derrière, et juger de tout par là, en parlant cependant comme le peuple » (F.84). Aussi et surtout, il est question de ne jamais abuser du pouvoir: « n'abusez pas de cette élévation avec insolence ». En effet, il en reviendrait à abuser sa nature même que de se penser réellementsupérieur aux autres: « [...] ne vous méconnaissez pas vous-même, en croyant que votre être a quelque chose de plus élevé que celui des autres ». Un Grand est donc tenu de ne pas se méprendre sur l'utilisation du pouvoir qu'il possède car, si tel était le cas, il se méprendrait sur sa propre condition, qui est égale aux autres; alors, son pouvoir n'aurait vraiment plus aucun sens. Effectivement,pour Pascal, tous les maux viennent de la méconnaissance des seigneurs envers leur état naturel et leur égalité avec les autres hommes.
Ainsi, être grand seigneur c'est, avant tout un hasard de la nature qui est construit par des lois autorisées par Dieu; mais aussi une illusion de supériorité d'état qui doit être sagement appliquée afin de ne pas oublier sa condition naturelle égale aux...
tracking img