Discours sur la methode descartes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ferry Alexandre
Discours de la méthode
René Descartes

Première Partie
Dans cette première partie Descartes s’emploie à nous exposer l’objectif de sa méthode. Il débute son exposé sur le thème de la raison, qu’il pense également présente chez tous les Hommes, les différents points de vue étant dus aux différents chemins que prennent nos pensées. Ainsi - comme il nous l’explique – personnene peut dire avoir l’esprit plus raisonnable que son voisin, la différence résidant dans nos actes, « les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices » comme le dit clairement l’auteur.
Descartes nous explique ensuite comment il pense avoir réussi un long chemin d’initiation pour tendre toujours vers une connaissance plus grande, qui – il le précise bien – n’est pas universelle, mais luia permis d’atteindre le « plus haut point ». Descartes ne veut pas à travers cet ouvrage nous imposer son savoir, et nous convaincre, mais juste nous exposer els différentes étapes de son parcours spirituel afin que chacun puisse y prendre ce qui lui semble être bon, c’est même là, pour Descartes un excellent moyen de s’instruire grâce aux critiques portées sur l’ouvrage.
Descartes commence doncà nous raconter son enfance, sa passion pour les lettres, son arrivée dans l’une des plus grandes écoles européenne, les nombreuses matières qu’on lui enseignait, et pourtant alors qu’il pensait s’élever intellectuellement, et s’instruire de plus en plus, bien au contraire de nombreuses questions émergeaient dans son esprit et il se sentait plus ignorant que jamais. C’est alors que Descartes vacommença à critiquer les méthodes d’éducation pensant avoir passé trop de temps plongé dans ses livres anciens, sans toutefois renier ces méthodes d’éducation, Descartes attendait autre chose. Et c’est pourquoi dans les paragraphes suivants Descartes va nous montrer que malgré son amour pour la poésie, l’éloquence, les mathématiques ou même la théologie ce qu’il attendait se trouvait autre part quedans des manuels, les sciences qu’on lui enseignait étaient trop incertaines, il n’avait en tête que sa quête de la vérité.
C’est pourquoi Descartes décida de commencer à voyager en se mêlant à d’autres civilisations, en rencontrant des personnages complètement différents de lui et en apprenant d’eux. Ce qu’appris alors Descartes fût la tolérance, ne pas prendre sa société ni ses coutumes commeexemple en dénigrant les autres sociétés. Descartes s’ouvrit au monde mais aussi sur lui-même et en appris par ses années de voyages peut-être plus qu’il ne l’aurait fait dans son école.

Deuxième partie
Confronté seul à ses pensées Descartes commence à mettre au point sa méthode pour trouver la vérité, c’est autour de son principe que sera axé principalement la deuxième partie du Discours dela méthode.
Descartes commence sa réflexion sur l’idée q’une œuvre réalisé au fil du temps par plusieurs personnes n’atteindra que très rarement – voir jamais – le niveau de perfection d’une œuvre d’un seul homme qui a tout prévu dès le départ, c’est ainsi que Descartes corrobore son argument en prenant l’exemple de la religion qui est l’œuvre d’un seul être selon Descartes : Dieu.
Descartesdécide donc d’effacer de sa « créance » tout ce qu’on avait pu lui enseigner jusque là, afin de commencer un travail fastidieux ; celui de tout examiner, de examiner avec sa raison afin d’établir ses vérités, afin de ne plus être hanté par des affirmations peut-être fausses qu’on lui avait enseigné auparavant.
Cependant Descartes ne conseille pas sa méthode à deux types de personnes qui représententpour lui la majorité des gens : les précipités, c'est-à-dire les gens qui pensent pouvoir aller plus vite que les autres et qui s’ils n’avaient pas les « vieux fondements » dont Descartes veut se débarrasser, n’avanceraient tout simplement plus et s’enfonceraient. Mais également les personnes qui pensent par modestie que d’autres personnes plus savantes sont plus à même qu’elles de discerner le...
tracking img