Discours sur le colonialisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"J'admets que mettre des civilisations différentes en contact les unes avec les autres est bien; que marier des mondes différents est excellent; qu'une civilisation, quel que soit son génie intime, àse replier sur elle-même, s'étiole..."
(Aimé CESAIRE )

La question est de savoir si, avec le recul de l'histoire, le colonialisme a réellement été bénéfique. Depuis quelques années nous assistonsà des rivalités ethniques, à un réveil des nationalités. Ces querelles ne datent pas d'hier. Il est plus que temps d'arrêter de nous cacher le visage et essayons plutôt d'analyser la relation entrele colonialisme et ses séquelles, d'une part, et la pauvreté et le développement économique, d'autre part.

Tout a commencé à la fin du 19e siècle, lorsque les pays industrialisés soit la plupart despays d'Europe se sont mis dans la tête d'aller chercher de nouveaux marchés pour écouler leurs marchandises et de trouver des matières premières. En dehors des motifs économiques, les paysindustrialisés se considéraient supérieurs; les blancs étaient supérieurs aux autres couleurs et il fallait donc leur apporter nos connaissances. "Il faut dire ouvertement qu'en effet les races supérieures ontun droit vis-à-vis des races inférieures; parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures (...) (extrait du discours de Jules FERRY, le 28 juillet 1885).L'Europe a réussi à avoir une main mise d'ordre politique et économique sur les autres continents: l'Asie, l'Afrique et l'Amérique. C'est ainsi que les pays colonisateurs se sont appropriés de terresne leur appartenant pas et imposant des frontières sans tenir compte de rien. Il est vrai que mettre des civilisations différentes en contact les unes avec les autres est bien mais tous les contacts nesont pas fructueux. Les rivalités ethniques qui se sont exacerbées, l'année dernière, au Burundi, ont fait au moins quatre cents victimes. L'ambassadeur du Burundi en Belgique a même estimé que "ce...
tracking img