Discrimination en entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La discrimination à l’embauche des français d’origine étrangère
16 Août 2009 Consulté 65 fois
TPE - 2nde - Education civique, juridique et sociale
Profs[pic]
Elèves[pic]
Parents[pic]
Bas du formulaire
 

Sommaire

Introduction I - Différents types de discrimination à l’embauche A- en fonction de leur aspect physique B - en fonction de l’adresse et du quartier C - en fonction dupatronyme D - en fonction des différentes catégories sociaux-professionnelles II - La lutte contre les discriminations A- Ce que dit la loi 1) L. 122-45 du Code du travail 2) L. 311-4-2 du Code du travail 3) L. 121-7 du Code du travail 4) La loi du 13 juillet 1983 5) La loi du 16 novembre 2001 6) La loi du 31 mars 2006 7) Les directives européennes 8) Les sanctions prévues par le Code Pénal La loi sur leCV anonyme B -Les actions des associations 1) l’action de SOS Racisme 2) La Halde III - Conclusion IV - Annexes Sondage CSA : comment les Français perçoivent la discrimination ? Galerie d’illustrations et de caricatures V - Bibliographie Livres Ressources Internet

La discrimination à l’embauche des français d’origine étrangère

 

 

Introduction

On évoque une discrimination àl'embauche lorsque des chercheurs d'emploi sont traités de manière différente en fonction de leur origine, leur sexe, ou de leur patronyme. Quels sont les différents types de discriminations ? Comment agir face à celles-ci ? Quelles associations aident à lutter contre ce phénomène ? Nous allons tenter de répondre à ces questions en évoquant dans ce sujet les différents types de discrimination àl’embauche, les sanctions encourues, puis les actions menées par des associations comme SOS racisme ou encore la HALDE. Nous terminerons en évoquant nos avis personnels.    

I - Différents types de discrimination à l’embauche

  La discrimination à l’embauche peut prendre plusieurs formes. Nous allons dans cette partie tenter d’évoquer ces différents types.    
|Type de discrimination| |Origine |
|Taux par rapport au candidat de référence % | |36 |

 
Selon une étude menée par Jean-François Amadieu, directeur de l'Observatoire des discriminations et professeur de sociologie à l'université Paris-I, un candidat d’origine étrangère reçoit trois fois moins de réponses positives qu’un« candidat-type », homme de 28-30 ans, « français de souche » par son nom et prénom.
 

A- en fonction de leur aspect physique

Tout d’abord, lors de la réception des Curriculum vitae munis de photographies, les ressources humaines peuvent « filtrer » les candidats à l’embauche au vu de leur aspect. Ces candidatures peuvent être rejetées avec la mention : « votre profil ne correspond pas à notre emploi »ou « l’emploi est déjà attribué ». Ainsi, une association, SOS Racisme, a mis en place un test visant à vérifier l’honnêteté des entreprises à ce sujet.
Cependant, certains CV sont envoyés sans photographie. Ainsi, la discrimination à l’étape de la réception des candidatures basée sur l’aspect physique n’est plus possible. C’est alors qu’intervient la deuxième « phase », la discrimination àl’issue d’un entretien. Certains recruteurs expliquent alors que le candidat d’origine étrangère est moins intéressant pour l’entreprise qu’un autre, en cherchant un prétexte. Ce type de discrimination est difficile à cerner car on ne peut jamais savoir si le candidat a réellement été rejeté à cause de son origine ou de ses capacités.

 

B - en fonction de l’adresse et du quartier

Lors d’unedemande d’embauche, l’employeur peut « filtrer »les CV en fonction de leur adresse, ou plus précisément du quartier. En effet, certaines zones ont un fort pourcentage de personnes d’origine étrangère.(exemples ???). L’employeur se rend alors coupable d’une discrimination et peut être condamné.
Cependant, pour certains métiers, comme celui d’animateur dans des centres sociaux, le fait...
tracking img