Discrimination positive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2759 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les enjeux de la discrimination positive
La discrimination positive recouvre des réalités diverses : affirmative action, lutte contre la discrimination, politique de diversité, sélection. Le développement de recours contentieux aux Etats-Unis, patrie fondatrice de ces programmes d’affirmative action, fragilise aujourd’hui cette politique, et c’est à une véritable remise en question de ladiscrimination positive que certains juristes américains appellent aujourd’hui. Cette tradition américaine ne semble en effet plus adaptée aux évolutions de la société moderne et ils en contestent l' efficacité comme la légitimité. Tandis qu’en France le débat a été relancé par les récentes déclarations de responsables politiques, il est important, au regard de l’exemple américain, et compte tenue del’avancée de la réflexion sur ce point au niveau européen, de préciser les enjeux de cette question centrale pour l’avenir de notre société. L’exemple américain La discrimination positive se définit comme un ensemble de mesures, mises en œuvre aux EU à partir de la fin des années 60 par les agences fédérales, qui accordent un traitement préférentiel à des groupes minoritaires. Ses domainesd’application sont au nombre de trois : le travail, la passation de marchés publics et l’admission dans des établissements d’enseignement supérieur. Le traitement préférentiel consiste à choisir un candidat appartenant à un groupe minoritaire alors qu’au moins un membre appartenant à un groupe non minoritaire avait un niveau de qualification supérieur. Les groupes minoritaires sont définis sur un critère de nonreprésentativité sociale et non sur un critère religieux comme cela est évoqué en France ; les groupes minoritaires sont donc ceux qui, bien que représentant une part importante de la population ne sont pas représentés proportionnellement au niveau des instances économiques et sociales. Ils sont définis aux EU à partir de critères ethniques (Noirs, Hispaniques, Asiatiques) et de genre ( lesfemmes). Le traitement préférentiel s’oppose donc fondamentalement à deux normes que sont la norme méritocratique et la norme de ‘coloured blindness’ (que l’on peut maladroitement traduire par ‘cécité à la couleur de la peau’). Les programmes d’affirmative action peuvent avoir des périmètres d’action très variables ; publier des annonces d’offres d’emploi dans des journaux majoritairement lus par desNoirs est une forme douce d’affirmative action tandis que le traitement préférentiel en est la version la plus ‘hard’. Quel est l’objectif premier des programmes d’affirmative action américains ? ‘déracialiser’ la société américaine c’est-à-dire faire que la race ne soit plus un concept pertinent pour inférer telles ou telles caractéristiques d’un individu. Ces programmes cherchent donc à réduirevoire à éliminer le degré d’identification raciale des individus, pour que la couleur de la peau, à l’instar de celle des yeux, soit socialement invisible. Or ce sont les inégalités sociales objectivement mesurables entre groupes qui sont à l’origine de cette identification raciale : c’est parce que les informations données par la couleur de la peau sont presque toujours exactes qu’il est rationnelde déduire de la couleur de la peau d’un individu certaines caractéristiques1. Pour réussir il faut donc briser cette corrélation entre identification raciale et sociale et le seul moyen d’y parvenir est de faire accéder des individus de ces groupes
1

A rapprocher de la discrimination statistique.

minoritaires à des positions sociales ascendantes et le traitement préférentiel a sembléêtre une solution efficace pour atteindre cet objectif. Quand la société américaine aura vraiment atteint la diversité sociale indépendamment de la diversité de genre ou de race alors les programmes d’affirmative action pourront prendre fin car ils auront atteint leur objectif initial. En fait, quel a été le principal résultat et effet pervers de ces programmes d’affirmative action ? créer un...
tracking img