Disertation philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (302 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
 
« La philosophie est une discipline scolaire et universitaire qui s’enseigne et qui s’apprend. Aussi ce texte de Kant a t-il quelque chose de très paradoxal lorsqu’il annonceque « la philosophie ne peut s’apprendre » ; d’autant plus qu’il justifie cette thèse en disant que « la philosophie n’existe pas encore ».
 
Comment comprendre cetteaffirmation, sous la plume de quelqu’un qui est pourtant lui-même considéré comme un grand philosophe ? C’est qu’il ne s’agit pas là d’une critique de la philosophie, mais plutôt d’uneréflexion sur la spécificité du discours philosophique, dont Kant explique qu’il est d’abord une pratique et non un savoir constitué. On analysera donc le texte en suivant chacun de sesmoments.
 
On verra dans un premier temps comment Kant pose le problème de ce que signifie « être philosophie », et comment il justifie que l’on ne puisse pas apprendre laphilosophie. Cette justification se fait elle-même en deux temps : par l’affirmation que la philosophie n’a pas encore réussi à se constituer comme un système définitif d’une part ; parl’idée que même si elle y parvenait, « apprendre » ce système ne suffirait  pas à la rendre philosophe, d’autre pa
Dans un second temps, on examinera la distinction que fait Kantentre la philosophie et les mathématiques, et comment il justifie que ces dernières puissent, elles, faire l’objet d’un apprentiss 
On se demandera toutefois, dans un troisième tempsde notre analyse, si cette distinction proposée par Kant est complètement légitime, et si elle ne repose pas sur une conception classique des mathématiques, reposant sur la notiond’évidence, et méconnaissant leur nature hypothético-déductive- ce qui modifie la manière dont on peut concevoir la différence entre philosophie et mathématique. »
 
 
 
tracking img