Disertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Trader, l'intitulé fait rêver certains. Mais des images d'Epinal à la réalité il y a souvent un grand pas. Il est pourtant possible de démystifier certaines croyances sur ce métier hors norme, qui n'en reste pas moins celui d'un employé de banque. Comment devient-on trader ? Quel est son rôle ? Comment travaille-t-il au quotidien ?

Trader: le métier

Pour comprendre le métier de trader, ilfaut d'abord savoir ce qu'est une salle de marché. Rappelons qu'à l'origine, le rôle d'une banque dit de « désintermédiation » est la mise à disposition a priori gratuite se son expertise au service de ses clients. Alors comment réalise-elle des profits ? C'est que parallèlement une banque utilise son expertise pour son propre compte. Tous les profits proviennent de la volatilité des actifsfinanciers, qu'on appelle plus simplement le risque. C'est en prenant des risques que la banque gagne (ou perd parfois) de l'argent. Le rôle du trader est là. Il a deux fonctions principales, qu'il peut exercer simultanément ou non : gérer le risque et spéculer. Ces deux rôles traversent toute sa profession et selon le dosage respectif de l'un ou l'autre, il portera différents noms.[pic]Traditionnellement, une salle de marché s'organise comme un tableau à double entrée, verticalement et horizontalement.
La classification verticale est celle qui sépare les produits traités. Ils sont nés de 5 types de risques, qu'on appelle les sous-jacents. Ces sous-jacents sont les suivants:
Le risque de crédit : le risque naît de la probabilité d'une entreprise ou d'un Etat à faire défaut sur sa dette. Leproduit traité est similaire à une assurance qui protège son acheteur d'un défaut éventuel, c'est-à-dire d'un évènement qui ferait que l'entreprise ou l'Etat se verrait dans l'incapacité d'honorer sa dette. L'acheteur de cette assurance est donc une personne qui possède une créance sur l'entreprise ou l'Etat concerné. Le trader donne un prix à cette assurance en fonction du risque encouru. Parexemple la Russie a plus de chance de faire défaut que les USA donc l'assurance sur sa dette est plus chère. Ensuite, en fonction des conditions économiques ou politiques, le prix de l'assurance varie. On dit que la « qualité de crédit » varie. Et selon le prix auquel l'assurance a été vendue ou achetée, le trader réalise une perte ou un gain. Ces produits sont les plus récents sur le marché et sontceux qui se développent le plus vite. Ce sont aussi ceux qui ont le plus d'avenir.
Le risque de taux («  fixed income  ») : le risque naît du mouvement des taux d'intérêts, qui sont décidés par les banques centrales. Si vous empruntez à 5% aujourd'hui pour un an et que soudainement la banque centrale décide de baisser ses taux à 4% par an, vous ne pourrez re-prêter votre argent qu'à 4%. Vous aurezdonc perdu de l'argent. C'est le deuxième marché le plus important du monde en terme de volume. Un contrat portant sur un nominal de plusieurs centaines de millions de dollar ne pose pas de problèmes. On l'appelle le «  fixed income  » ou marché de la dette. On traite sur ce marché principalement des swaps et obligations. C'est le marché le plus technique mathématiquement et là où on trouvegénéralement les ingénieurs.
Le risque des actions («  equity  ») : c'est le risque le plus connu. Il est lié aux activités des entreprises. C'est un petit marché comparé au marché de la dette. Des échanges de nominaux de l'ordre du million de dollar constituent la norme.
Le risque de change (FX) : c'est le risque lié aux taux de changes. C'est le marché le plus important du monde avec un volumejournalier de 2.000 milliards de dollars, en constante augmentation.
Le risque des matières premières : petit marché comparé aux changes ou à la dette, mais en pleine expansion aussi, le risque est lié au prix des matières premières.
Horizontalement, la salle est séparée en quatre branches principales, qui séparent les fonctions entre traders.
Deux catégories principales distinguent la filiale des...
tracking img