Disertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:
Pour répondre à la problématique, cette étude s'appuie sur différents textes : "Timon d'Athènes" de Shakespeare, "Timon ou le Misanthrope" de Lucien, "Le Misanthrope"de Molière et "Le Misanthrope et l'Auvergnat" de Labiche.
Les querelles, les disputes et les affrontements, qui sont courants au théâtre tous genres confondus, font partie desmoyens d'expression employés par un dramaturge. Nous allons avant toute chose éclaircir ces termes : la «querelle» est une opposition vive, un échange de propos hostiles, authéâtre il peut aussi s'agir d'une querelles amoureuse ; la «dispute» est une discussion vive ; «l'affrontement» signifie que l'on attaque quelqu'un ou quelque chose avec courage.Ces trois termes sont des genres de conflits, ils précisent cependant le degré d'intensité du désaccord qui va progressivement de la dispute à l'affrontement.
Cette étudemontre d'abord que les conflits sont une ressource théâtrale particulièrement riche car ils peuvent apparaître sous différentes formes, puis que les conflits sont un ressortthéâtral.
Extrait du document:
Il existe un genre de conflit dont on pourrait dire qu'il est direct car il s'exprime par un dialogue entre deux personnages soutenant des idéescontradictoires ; nous allons l'observer dans Le Misanthrope de Molière, entre Alceste et Philinte. Dans l'acte I, scène 1 ils exposent leurs points de vue, chacun par le biais d'unetirade, et s'affrontent. Alceste explique les raisons qui le poussent à haïr les hommes : «Les uns, parce qu'ils sont méchants et malfaisant, Et les autres, pour être auxméchants complaisants» (l.119-120) ; de l'autre côté, Philinte fait preuve de plus de raison que son compagnon et dit qu'il faut «[faire] un peu grâce à la nature humaine».
tracking img