Displacement in literature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1327 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Certains auteurs mauriciens comme Malcolm de Chazal ou encore Marcel Cabon ont marqué l’histoire de la littérature à Maurice par leurs œuvres qui parlent de l’identité mauricienne. Aujourd’hui, la littérature mauricienne a su garder sa vitalité ; on l’a vu à travers l’actualité durant ces dernières années. L’île Maurice était plusieurs fois à l’honneur lors de sacrements d’auteurs mauriciens. Atitre d’exemple, le prix du concours Radio France du livre de l’océan Indien 2000 fut décerné à l’auteur mauricienne Shenaz Patel pour son roman « Portrait Chamarel ». Ce même roman avait déjà obtenu en 1999 le prix Jean Fanchette- roman. Toutefois les auteurs mauriciens se plaignent du manque de reconnaissance de leurs œuvres ; il est très difficile de se faire publier à Maurice, tel est ladéclaration de nombreux écrivains mauriciens. Avec le manque de logistique bien établie, il est difficile de voir l’émergence de nouveaux talents dans le milieu littéraire. Les maisons d’édition à Maurice sont pourvues de petits moyens et ne peuvent promouvoir les auteurs dans d’autres pays. Comme le fait ressortir le directeur de Grand Océan, maison d’édition mauricienne, la solution à ce problèmerésiderait peut être dans une stratégie régionale, une alliance entre les petites maisons d’édition pour pouvoir mieux promouvoir les écrivains mauriciens. Une bonne manière de faire publier son œuvre à Maurice est sans doute de se faire remarquer lors d’un concours littéraire où le manuscrit primé est publié. Les thèmes récurrents chez les auteurs contemporains à Maurice sont la recherche del’identité, l’exil et l’évolution des mœurs de la société mauricienne à travers les siècles. La littérature à Maurice est principalement francophone, mais de plus en plus les auteurs écrivent en mauricien, c'est-à-dire en créole. Les auteurs anglophones, de bhojpuri et d’hindi sont peu nombreux mais produisent des œuvres aussi méritantes.
Les classiques : Marcel Cabon et Malcolm de Chazal
Les auteursconsidérés comme classiques dans la littérature mauricienne sont entre autres Marcel Cabon et Malcolm de Chazal. Cabon est surtout très connu pour son roman « Namasté » qui met en valeur la société pluri culturelle de Maurice qui fait aussi face à des difficultés avant de pouvoir transcender ses préjugés pour atteindre une certaine harmonie. Il mettait en valeur la littérature francophone venu de l’OcéanIndien, tel que les œuvres de Sengor ou de Flavien Ranaivo. Il avait une prédilection pour les écrivains universels, portes parole du peuple comme Dickens, Victor Hugo ou encore Hector Malot. Cabon s’engageait dans la vie politique du pays, et prêchait la réconciliation, le rassemblement des classes de la population. Ainsi parla-t-il lorsqu’il fut interviewé sur la chance de se faire publier; «Même l’Académie mauricienne n’a pu obtenir de l’aide, ni de l’Etat ni de personne, pour la publication des œuvres de nos écrivains, mais ici elle est à blâmer, car elle serait sans doute arrivée à ses fins si elle avait élargi ses cadres pour inclure tous les meilleurs écrivains mauriciens qu’elle que soit la langue qu’ils utilisent. ». Cabon appréciait aussi l’inter culturalité, le mariage desculture; quoi de plus naturel dans un pays tel que le nôtre. Des auteurs comme Hazareesingh et d’autres auteurs indo mauriciens démontraient déjà cette particularité qui fait la richesse de la littérature. Son roman « Namasté » illustrera cette recherche d’inter culturalité. Ainsi, il écrivit sur la fête de divali ; « La vieille Inde de Krishna et de Radha, de Rama et de Sita enseigne au monde que lapoésie est l’essence première de toutes choses, l’eau de régénérescence. Il aimait aussi les vieux contes en créole qui se racontaient comme « Tention Caïman » et croyait en la valeur culturelle de ce folklore. Malcolm de Chazal, est surtout connu pour avoir transcendé les tabous et préjugés de la culture mauricienne de son époque pour pouvoir écrire librement, avec un style décidemment...
tracking img