Dissert'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte
Philosophie
Que connaît-on du moi et comment, tel est le problème que Hume s'efforce de résoudre dans le texte proposé où il fait en quelque sorte un dialogue entre lui même avec sa définition du moi et des métaphysiciens qui ont une définition différente.
En effet, Hume affirme qu'il ne trouve que des perceptions quand il cherche à savoir ce qu'est le moi(sensations, sentiments...) et celui-ci disparaît pendant le sommeil. Il définit alors ce moi par le fait qu'on ne puisse « ni penser, ni sentir, ni voir, ni aimer, ni haïr » après la mort; et pour ce fait, il réfute une thèse par la contradiction des métaphysiciens de cette définition. De surcroît, il expose une expérience simple et continu du métaphysicien.
Comment Hume parvient-il à concilier unetelle conception avec une telle autre?
Dans un premier temps, Hume expose sa thèse. Dans un deuxième, il l'oppose par une réflexion différente du métaphysicien. Dans un troisième temps, il argumente et enfin, il fait un bilan.
Lorsque nous avons conscience, nous avons toujours conscience de quelque chose. Ce dont nous avons conscience, ce n'est pas à proprement parler de nous, mais de nous ayantconscience de quelque chose. En d'autres termes, nous ne nous prenons peut-être jamais véritablement pour objet de conscience de façon isolée. C'est ce qu'analyse avec précision Hume dans le Traité de la nature humaine, aux quatre premières lignes de cet extrait. Le « moi » ne se présente pas à la conscience comme une entité isolée que nous pourrions analyser ou observer indépendamment de sesexpériences. Nous savons bien que nous sommes, mais ce que nous sommes n'est jamais isolé de ce que nous vivons parce que la conscience semble bien d'abord tournée vers l'extérieur. L’introspection, selon Hume, ne fait nullement aboutir à une unité du sujet, mais à une perception particulière : chaud / froid, lumière / ombre, etc. Il n’y a pas de saisie, d’intuition du sujet : il n’y a de saisiepossible que d’impressions, de perceptions atomisées. Il n’y a donc pas, chez Hume, de réduction de la multiplicité à une unité (le moi), mais au contraire une dissolution de l’unité fictive dans la multiplicité perceptive.
D’ailleurs le “moi” est tellement lié aux « perceptions particulières », l’unité est tellement effacée par celles-ci et diverses que quand il n’y a pas de perception, on peutaller jusqu’à dire que je n’existe pas. Hume reprend ici l’attribut d’existence que liaient les philosophes comme Descartes au moi et à l’unité personnelle. Mai contrairement à Descartes, il défend que l’existence du sujet ne dure pas, n’est pas continue. Dans quels cas rencontre-t-on ces interruption de l’existence du moi ? « Je ne peux jamais me saisir, moi, en aucun moment sans une perception etje ne peux rien {text:soft-page-break} observer que la perception » Ici, Hume essaie de nous dire qu'il ne voit et trouve que des perceptions quand il cherche à savoir ce qu'est ce moi. Il s'aide alors de sa propre expérience, le sommeil, afin de démontrer l'inexistence du moi. Le moi, c'est ce qu'il perçoit. Si exister, c'est percevoir alors, s'il ne perçoit plus, il cesse d'exister. Hume évoquedeux cas : la mort, bien sûr, et donc aussi le sommeil. Quand je dors, je n’ai pas de perception. Puisque le moi se réduit à la diversité et la particularité irréductibles des perceptions, le moi est éclipsé : quand les perceptions cessent, le moi se retire. Avec la mort, les perceptions cessent définitivement : le moi est alors détruit.
Hume parle ensuite de l’idée d’un discours impossible avecles métaphysiciens. Ils défendent qu’ils ont une intuition du moi. Hume ne trouve pas en lui ce genre d’intuition. Le métaphysicien pourrait très bien être dans le vrai : mais Hume, quant à lui, ne perçoit pas l’idée du moi. Même si on peut ici voir assez clairement que Hume conçoit ce genre de thèse métaphysique comme fausse et illusoire, il affirme en tous cas explicitement que la saisie...
tracking img