Dissert'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les enfants handicapés moteurs

1-Définition du handicap :

L’handicap moteur (déficience motrice) est un trouble de la motricité par lequel une personne perd tout ou partie de la capacité de mouvement. Les causes peuvent être très variées : maladie acquise ou génétique, malformation congénitale, traumatisme dû à un accident. Un handicap, peut constituer une limitation d’activité ourestriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitive ou psychique, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. Diverses études ont montré que les handicaps sont en grande partie secondaires à des accidents évitables;que ce soit accident autour de la naissance ou dans l'enfance comprenant les accidents domestiques, ceux de la voie publique ou ceux inhérents à l'ignorance en matière de santé de base du nourrisson.

2- Les causes du handicap moteur

-Par lésions cérébrales : c’est la cause la plus fréquente : infirmité motrice cérébrale, paralysie cérébrale. Comprend 60 à 65% des cas. Peut provenir d’untraumatisme crânien, suite à un accident, ou d’une encéphalopathie.

- Par lésion médullaire ou neuromusculaire.
+blessés médullaire : anomalie au niveau des vertèbres

+Spina Bifida : c’est une absence de fermeture à l’arrière de la colonne vertébrale. Elle se forme au bout de 3 mois de grossesse environ. On constate une irruption de la moelle épinière, se qui entraîne une paraplégie. Lespersonne atteinte de Spina Bifide décèdent plus jeune que la moyenne, souvent à cause d’infection rénales.

+Amyotrophie spinal et myopathie

+Poliomyélite

+Neuropathie

- Par lésions ostéoarticulaires

+Malformation congénitales ; malformation cardiaque, pulmonaires…

+Dysplasie ( amputation

+Lésions inflammatoires, infectieuses ou rhumatismales+Autre lésions ostéoarticulaires.

Problématique : Pourquoi les enfants Handicapés moteur s’intègrent-ils peu en milieu scolaire /social ?
Hypothése : A) Le regard des autres
B) Intégration en structure scolaire
C) L’accessibilité

A) Le regard des autres ;

L’essentiel pour l’élève handicapé est de réussir son intégration à l ‘école. Ainsi
le regarddes autres a une grande importance, car le handicap est souvent perçu comme
quelque chose d’anormal (au sens où cela sort de la norme, de la normalité). Le risque réside dans le fait que les autres élèves se focalisent sur le handicap et ne parviennent plus à voir l’enfant handicapé comme une personne à part entière. L’élève handicapé risque d’être réduit à son invalidité. Or, il doit êtreconsidéré comme n’importe quel autre élève. C’est d’ailleurs une de ses attentes quand il entre à l’école : être comme tout le monde. Néanmoins, il ne faut pas tomber, à l’extrême, dans une forme de banalisation des différences, qui risquerait d’avoir des effets négatifs et même de mettre l’élève en échec scolaire. Il s’agit par conséquent de trouver le bon équilibre et d’amener la classe, par la présenced’un élève handicapé, à poser
un autre regard sur les différences.
Comme chaque enfant, l’enfant handicapé grandit en sentant le regard d’autrui posé sur lui. Tout petit, le principal repère pour un enfant est le regard du père et de la mère, qui lui revoie la première image subjective qu’il aura de lui même. Les parents traumatisés par l’annonce du handicap de leur enfant risquent de luirenvoyer à travers leurs regards du désespoir, de la culpabilité. Face à la souffrance de ses parents, l’enfant se sent coupable, fautif, pas suffisamment à la hauteur. Quand il sera plus grand, si les parents sont anxieux en ce qui concerne l’avenir de leur enfant, l’enfant sera lui aussi anxieux en pensant à son avenir.
De même, si les parents se posent des questions sur sa capacité à être...
tracking img