Dissert'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 383 (95680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire
Les fleurs du mal

Édition établie par Jacques Dupont
Collection "GF"; 227
Copyright: Garnier-Flammarion, 1991
ISBN 2-08-070527-X

Transcription en braille intégral: Bibliothèque Braille Romande, Genève,
août 1999

Notes et Variantes

Il n'était pas possible de reproduire ici la totalité des variantes: nous avons retenu les principales. Il en va de même pour les"sources", nombreuses et souvent conjecturales, que la tradition critique a accumulées. Notre choix vise surtout à faire apparaître les cas les plus intéressants de réécriture.
On trouvera l'explication des sigles dans les Indications bibliographiques. C'est également là que l'on pourra consulter les références complètes des ouvrages fréquemment cités. Pour les poèmes auxquels nous renvoyons, nousindiquons la première page.

1. Cf. Cl. Pichois, Pl. I, p. 815.
2. Roland Barthes par Roland Barthes, Le Seuil, 1975, p. 185.
3. Asselineau, Charles Baudelaire, sa vie et son oeuvre, Lemerre, 1869, p. 5. Affirmation à rapprocher de celle de Champfleury, citée par E. Crépet: Baudelaire aurait eu, vers 1845, "déjà un volume de vers tout prêt pour l'impression".
4. Mon coeur mis à nu, XLV,Pl. I, p. 706.
5. Mon coeur mis à nu, VII, Pl. I, p. 680.
6. [Notices bio-bibliographiques], Pl. I, p. 784.
7. Voir L. Cellier, Baudelaire et Hugo, Corti, 1970; M. Rosenfeld, "Baudelaire lecteur de Hugo (1837-1866)", Études baudelairiennes, IX, Neuchâtel, La Baconnière, 1981, p. 75 à 177.
8. Sur l'influence de Gautier, voir R. Vivier, L'Originalité de Baudelaire, p. 200 et suiv.; J. Pommier, Dansles chemins de Baudelaire, p. 74 et suiv.; le ch. VI du Baudelaire de J. Prévost. (Pour les ouvrages fréquemment cités, les références bibliographiques complètes sont après les notes)
9. A. Guyaux, préface à Volupté, "Folio", Gallimard, 1986, p. 15.
10. Lettre-poème à Sainte-Beuve, "Tous imberbes alors...", Pl. I, p. 206 à 208.
11. Le Crépuscule des idoles, Gallimard, 1974, p. 110.
12. VoirG. Sagnes, L'Ennui dans la littérature française, de Flaubert à Laforgue (1848-1884), Armand Colin, 1969, p. 124 et suiv.
13. Cité dans Cl. Pichois et J. Ziegler, Baudelaire, p. 132.
14. L'influence, capitale, de Balzac sur Baudelaire est évoquée dans Vivier, ouvr. cité, p. 226-227; voir surtout P.-G. Castex, Horizons romantiques, Corti, 1983, p. 251 à 265.
15. Baudelaire évoquera admirablementcette expérience dans son étude sur l'Exposition universelle (1855), Pl. II, p. 576-577.
16. Cf. par exemple Le Poème du hachisch, Pl. I, p. 438; Vers pour un portrait de M. Honoré Daumier; un passage de la première étude sur Pierre Dupont, Pl. II, p. 168; De l'essence du rire, Pl. II, p. 531 et suiv.; et plus généralement l'introduction de M. Ruff à son édition de Bertram, Corti, 1956, et R. Vivier,L'Originalité de Baudelaire, p. 204 à 207.
17. Voir R. Vivier, L'Originalité de Baudelaire, notamment p. 171, 190-191, 246, 314, etc.; sur l'influence des Petits Romantiques d'avant 1850, voir aussi A. Fongaro, Quelques images dans "Les Fleurs du Mal", Presses Universitaires du Mirail-Toulouse, 1988, p. 50, et J.-L. Steinmetz, "Baudelaire et Pétrus Borel", dans Du Romantisme au surnaturalisme.Hommage à Claude Pichois, Neuchâtel, La Baconnière, 1985, p. 137 à 146. Plus généralement, voir les études de J.-L. Steinmetz et de J. Bellemin-Noël sur les "petits romantiques" et les "frénétiques", dans le t. VIII de l'Histoire littéraire de la France, dit. P. Barbéris et Cl. Duchet, Éditions sociales, 1977, p. 103 et suiv., ainsi que le t. VII de Littérature française, par M. Milner etCl. Pichois, Arthaud, 1985, p. 125 et suiv., et J.-L. Steinmetz, La France frénétique de 1830, Phébus, 1978.
18. Cf. Vivier, ouvr. cité, p. 197 à 199. Baudelaire semble évoquer "Joseph Delorme" dans un passage de la première étude sur Pierre Dupont, Pl. II, p. 27. Cf. N. H. Barlow, Sainte-Beuve to Baudelaire. A Poetic Legacy, Duke University Press, Durham, 1964.
19. Pl. II, p. 44.
20. Cl. Pichois et...
tracking img