Dissert'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Questions
Les trois extraits de ce corpus sont tirés de pièces de théâtre écrites entre 1895 et 1948. Ils présentent tous trois une situation commune : un personnage incarnant le pouvoir etl'autorité s'apprête à faire exécuter arbitrairement des hommes innocents, pour s'accaparer leurs richesses (textes 1 et 2) ou pour obtenir un renseignement stratégique (texte 3). Ainsi, Ubu (texte 1)n'hésite-t-il pas à faire exécuter tous les Nobles pour s'emparer de leurs biens. Caligula use de techniques similaires : il va édicter une loi pour déshériter les enfants de patriciens au profit de l'État etfaire mourir les riches « dans l'ordre d'une liste établie arbitrairement ». Enfin, le premier lieutenant Izquierdo tente de faire parler son prisonnier en exécutant devant lui des hommes totalementinnocents.
Ces personnages emblématiques incarnent une vision pessimiste du pouvoir, associé à la corruption, au cynisme, à l'abus d'autorité, au caprice ou à la cruauté gratuite.
Les crimes ques'apprête à commettre chacun des personnages et l'abus d'autorité qu'ils exercent envers leur entourage sont mis en évidence par l'écriture théâtrale : dans les extraits 1 et 2, Ubu et Caligula exposentà un personnage tiers leur projet criminel : « […] pour enrichir le royaume, je vais faire périr tous les Nobles et prendre leurs biens » (Ubu roi) ; « […] nous ferons mourir ces personnages dansl'ordre d'une liste établie arbitrairement. […] Et nous hériterons » (Caligula). Dans Montserrat, Izquierdo s'adresse à son prisonnier et souligne la cruauté de son geste en montrant l'innocence de savictime : « Donc, te fusiller est doublement injuste ? » Cette cruauté est parfois commentée plus ou moins discrètement par un personnage tiers, comme Mère Ubu (« Quelle basse férocité ! ») , Caesonia(« Qu'est-ce qui te prend ? ») ou la victime même (« C'est impossible !… C'est impossible ! »). La violence et le cynisme des détenteurs du pouvoir sont également montrés par les didascalies :...
tracking img