Dissert admi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2767 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
John Stuart Mill « L'utilitarisme »

I. Présentation de l'auteur:

A. Le classicisme:

Contemporains de la Révolution industrielle, les économistes classiques ont eu l'ambition de créer une véritable science de l'économie. Pour cela ils s'intéressent tout d'abord au problème de la valeur des marchandises notamment en fonction de la quantité de travail fournie pour leur production. Maisleur objectif (qui les rapprochent de leurs prédécesseurs: les physiocrates) est de mettre à jour des lois naturelles qui permettraient d'expliquer le fonctionnement de l'économie et son évolution, de la même manière que le font les sciences de la nature.
Les économistes ont des difficultés à s'entendre sur les frontières chronologiques du mouvement classique. En effet, traditionnellement,l'économie classique se borne à la publication de la « Richesse des nations » de A.Smith en 1776 et à celle des « Principes d'économie politique » de Stuart Mill en 1848. Mais Schumpeter qualifie de « classique » la période qui s'étend des années 1790 à 1870 (ce qui exclut A.Smith). Ainsi il semble plus pertinent de s'attacher au contenu des œuvres pour les classer dans tel ou tel mouvement.

B. JohnStuart Mill:

Écrivain, économiste et philosophe britannique, John Stuart Mill, ami de Malthus et Ricardo, est considéré comme l'un des plus grands penseurs de son temps. Il contribue activement au libéralisme. Né en 1806 à Londres et mort en 1873 en Avignon, il montre dès son plus jeune âge des aptitudes aux études. Poussé par son père, James Mill (grand économiste classique), il apprend leslangues et devient le disciple du philosophe J.Bentham. Lui est dispensée une éducation très rigoureuse où il est éloigné des relations directes avec d'autres enfants et du parcours scolaire classique. Son père veut en faire un génie, aucune distraction ne lui est accordée. C'est lors d'un voyage dans le midi de la France lorsqu'il est l'hôte de Samuel Bentham le frère du philosophe, que JohnStuart Mill découvre le sport. Il s'adonne à la natation, l'escrime et l'équitation. A l'occasion de ce voyage, il intègre la faculté des sciences de Montpellier. La France l'aura marqué puisque c'est dans ce pays, à Avignon, qu'il décidera de s'établir suite au décès de sa femme en1858. Il y meurt en 1873. Au cours de sa vie, il adhère à la doctrine utilitariste sous l'influence de son parrain, J.Bentham, mais dont il éprouvera les limites. Tout en restant attaché à cette doctrine, il deviendra lui même le grand personnage d'une nouvelle forme de pensée utilitariste.

C. Présentation de la doctrine utilitariste

John Stuart Mill, auteur de la fin du XVIII, début XIX siècle ( 1806-1873) , a d'abord vu son œuvre publiée dans le frazer's magazine avant qu'il ne la réédite pas moins dequatre fois vers 1863.
L'utilitarisme est une doctrine qui prescrit d'agir ou de ne pas agir de manière à augmenter le bien être du plus grand nombre des hommes.
Il s'agit d'un critère général de moralité c'est-à-dire qu'il constitue l'idée que la contribution à l'utilité générale conditionne la valeur morale. Autrement dit ce sont les conséquences d'une action qui vont faire que cette actionest morale ou pas.
La doctrine utilitariste fonctionne sur le principe de bonheur maximum en accomplissant des actions utiles. Ainsi, la valeur morale d'une action est déterminée selon sa contribution à l'utilité commune, au bonheur général.
Avec le traité philosophique de « l'utilitarisme »,Stuart Mill reprend la doctrine de J.Bentham mais à laquelle il donne une autre dimension en distinguant certaines notions. La notion d'utilité ne devant pas être entendue dans son sens courant comme étant seulement « le moyen d'arriver à une fin immédiate » mais devant être aussi prise en compte comme « la tendance d'une chose à engendrer bien-être, avantages, joie, bonheur ». Pour les utilitaristes, cette précision contribue à prendre en compte le bonheur, fin ultime de l'existence humaine....
tracking img