Dissert beauvoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4579 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation française : un exemple pour voir...

SUJET :ON NE NAIT PAS FEMME ,ON LE DEVIENT . (SIMONE DE BEAUVOIR)

INTRO :
Qu'est-ce que la Femme ? Qu'est-ce que la Féminité ? Qu'est-ce que la Condition féminine ? Dans une phrase composée de deux segments concis - une proposition négative suivie,après simple virgule et sans autre connecteur, d'une proposition affirmative constituantapparemment son antithèse - Simone de Beauvoir apporte à ces grandes questions son élément de réponse,lequel peut, en sa formulation,apparaître à la fois d'une évidence familière et d'une actualité toujours aussi provocante..Car / Mais comment ,au juste,comprendre cette phrase ? Si nous nous plaçons en personnes ignorantes de son contexte,son interprétation semble à vrai dire fort ouverte et,nousaimerions le montrer, aisément acheminable vers la polémique, du fait sans doute de plusieurs facteurs formels qu'il nous faut envisager en préambule.

Tout d'abord,on observera que l 'absence totale d'adverbes ou de locutions temporelles rendent immédiatement problématique l'appréciation exacte du niveau de signification des termes employés ,et ce tout particulièrement dans le premier segment de laphrase En effet, comment sommes nous censés comprendre ici.,par exemple, le verbe "naître" ? Devons nous l'entendre au sens le plus restrictivement statique du mot,(mais sans doute aussi ,dans ce contexte ,le plus courant) ,à savoir le moment précis et limité de la "sortie hors de l'organisme maternel",(Dictionnaire Robert) ? Ou sommes -nous invités à envisager d'emblée son autre acception,plusdynamique :"commencer à exister"(ibid.),ou encore :"s'ouvrir à une vie nouvelle"(ibid.), ce qui conduirait à englober dans notre analyse, toutes ces autres"naissances" que sont pour la femme,au plan du corps mais pas seulement, les étapes -clé de la puberté, la perte de la virginité, ou la première grossesse. ..? Et que dire alors de la phase embryonnaire et de l'instant de la fécondation ? Peut-on , dans ces conditions,les évacuer sans arbitraire du débat ? Enfin, on le devine,c'est toute la définition du mot "femme"qui manifeste ainsi son extension et son ambiguïté,selon le moment et le. concept auxquels on aura choisi de rattacher sa "naissance"...

Au vu d'une telle expansion possible de nos notions de départ,l'opposition implicite qu'établit S.de Beauvoir entre "naître" et"devenir" paraît loin d'aller de soi !En effet,une définition élargie du concept de naissance nous a suggéré que cette dernière pouvait représenter soit un instant limité soit une phase plus ou moins étendue..Or qui dit phase dit évolution ,et qui dit évolution dit devenir....Quand faut-il,quand peut -on tracer la ligne de démarcation absolue entre les deux notions ? Y a-t-il rupture oucontinuité/contiguïté logique entre le Néant statique et l'Existence dynamique? Et quant au Devenir ,s'achève t-il pour l'Homme avec l'itinéraire de son existence ? A-t-il lui aussi une borne finale,une fin un but sensé ? Autrement dit devenir femme,est-ce se diriger vers une vérité et un rôle spécifique de la femme- le fameux "éternel féminin" -si cher à une certaine idéologie masculine....-programmés de touteéternité ? Ou s'agit -il au contraire de postuler une autre réalité/essence féminine constamment liée à l'évolution incessante de l'Histoire,et tout au plus aux limites d'une époque et de ses circonstances nécessairement transitoires - une interprétation qu'a largement revendiquée le mouvement féministe?,d'après - guerre (dont on sait l'importance qu'y joua la pensée de S de Beauvoir )?

Demême,au niveau énonciatif,le choix d'un "on" plutôt que d'un "nous" ne contribue pas à restreindre l'amplitude du champ de signification possible de cette phrase :en effet,le pronom "on"ne représente-t-il pas une version élargie du "nous ,à savoir : "nous"envisagé non seulement de l'intérieur mais aussi de l'extérieur (nous vus par nous-mêmes ainsi que par ceux qui n'appartiennent pas à ce "nous"...
tracking img