Dissert constit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2128 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
KELENDA Angéline B19

Pourquoi la France a connu autant de constitutions de 1789 à 1940

Lorsque l’on cherche à donner une définition à la constitution on parle de limitation, Pourquoi ? L’idée de constitution pour la population du 18ème siècle par exemple, représentait un système où le pouvoir est limité, afin de pouvoir éviter le despotisme. Cette idée est rejointe par les règlesinscrites dans la constitution Américaine. Qualifiée d’unitaire et de moderne. Qui puisse son inspiration dans les idées de Montesquieu sans pour autant suivre sa théorie de la séparation des pouvoirs.
Depuis la révolution de 1789 à 1940 la France a connu 12 constitutions différentes présentant chacune leurs spécificités propres. L’histoire d’une société c’est l’histoire de ses différentsrégimes politiques qui ont fait la France aujourd’hui encore les institutions françaises sont en perpétuelles quête de l’accord parfait un accord qui n’a toujours pas répondu à tous les problèmes du pays. Au cœur des débats, la France n’envisage pas non plus la création d’une constitution nouvelle. Sur toutes les bouches en France oui, mais pas en Angleterre son système politique repose sur unemonarchie parlementaire enracinée depuis des siècles. Mais cette acceptation institutionnelle n’est pas présente en France.
Les différentes successions de chef d’État autoritaire, despotique, forceront le peuple à se rebeller à faire entendre leurs voies. Rappelons que le contexte de 1789 avec la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen la souveraineté est donné au peuple cette accumulation deconstitution, de différents régimes et de différents gouvernements se fait dans le simple but de satisfaire une population devenue exigeante et une stabilité politique durable.
C’est pourquoi nous allons nous pencher sur les différentes causes qui ont conduit à ces successions de constitutions. Il est important de relever le fait que la France était un pays en conflit avec son gouvernement.D’insister ensuite sur la quête de la stabilité.
Le sujet est intéressant dans la mesure où il prend en compte les raisons historiques qui justifie l’instabilité politique qui a conduit le pays à la IIIème république jusqu’en 1940.

I) Un pays en conflit avec son gouvernement
Pénuries alimentaires famines, majorité du peuple opprimé sans possibilités de se faire entendre ; C’est dans cecontexte que la Déclaration des Droits de l’Homme et la Constitution verrons le jour dans un but simple : acquérir l’égalité entre tous les Hommes.

A. Des conflits socio-politique
Il est important de rappeler le contexte politique et social dans lequel est né la constitution. L’ancien régime est marqué par des fréquentes périodes de famines du pays dues aux mauvaises récoltes. Les différentesinégalités mise en place par le Rois donnent a parole à des hommes : les philosophes des lumières Montesquieu, Diderot, Rousseau, Diderot et d’Alembert qui s’en prennent au pouvoir royale on est loin de la liberté présente au même moment en Angleterre. L’aide apporté aux insurgés d’Amérique et la constitution de 1787 inspirent alors les français qui veulent à leur tour la liberté qui leur revient dedroit. Le contexte conflictuel entre l’Eglise et la noblesse est défavorable à Louis XVI.
Pour régler le conflit dans lequel se trouve la France le Roi prend la décision de convoquer les Etats généraux le 8aout 1788. Le Tiers état qui représente 90% de la population de l’époque n’a aucun pouvoir décisionnel face au Clergé et à la noblesse qui prennent les décisions. La révolution commence à sefaire sentir par la proclamation de l’Assemblée nationale en juin 1789 et l’envie de créer une constitution. L’Assemblée nationale se constitue elle même représentatif de la nation qui devient souveraine à la place du Roi. Cependant, le roi s’y oppose et proclame des ordres séparés. L ‘Assemblée nationale est constituante et continue de travailler à la rédaction de la Constitution.
Le peuple...
tracking img