Dissert dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2125 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
• Introduction

Dom Juan ou le Festin de Pierre est une comédie de Molière composée de cinq actes et jouée pour la première fois le 15 février 1665 au Théâtre du Palais-Royal. Elle a cependant rapidement été censurée pour cause d’athéisme et d’hypocrisie. On découvre au long de cette pièce les aventures du célèbre Dom Juan : jeune noble de Sicile enchaînant les conquêtes amoureuses et ne sesouciant que très peu des conséquences que cela peut avoir. Ignorant les avertissements que d’autres personnages lui donnent au cours de la pièce, il va finalement être rattrapé par son destin : La Statue du Commandeur l’entraine d’une façon étrange dans la mort. Le baroque est le mouvement littéraire qui appartient plus ou moins au premier tiers du XVII è siècle, tandis que le classicisme occupeles deux autres tiers du XVII è siècle: Dom Juan a donc été jouée pour la première fois en pleine période ou le classicisme dominait. Malgré cela, nous avons constaté qu’un grand nombre d’éléments constituant la pièce avaient des caractéristiques propres au baroque. C’est pourquoi nous allons donc tenter de répondre à cette problématique : « Dom Juan est-elle une pièce baroque ou classique ? ».Pour cela, nous allons dans une première partie définir ce qu’est le baroque, puis évoquer les éléments de la pièce qui en font partie. Nous allons ensuite dans une deuxième partie définir ce qu’est le classicisme, puis étudier les éléments de la pièce nous laissant penser qu’elle appartient à ce mouvement littéraire. Enfin, à l’aide des éléments que nous aurons trouvé, nous déterminerons à quelmouvement littéraire celle-ci appartient.

I)Le baroque

1) Un mouvement littéraire du début du XVIIè siècle
Le terme «baroque» vient de la joaillerie : le mot barroco désigne en portugais une perle irrégulière. Le baroque est un style qui naît en Italie au début du XVIIè siècle et qui se répand rapidement dans la plupart des pays d’Europe ; tous les arts sont concernés. Ce mouvement a étédéfini bien après sa naissance et avait un sens différent selon les pays. Alors qu’en Angleterre, il désignait simplement une période historique, il avait en France une connotation négative : au figuré, il signifie « bizarre », « extravagant », « sans valeur ». C’est progressivement que le terme va perdre sa connotation négative, par le travail de la critique. Ce mot ne sera utilisé qu’à la fin duXVIII è siècle pour des œuvres fondées sur l’imagination, l’excès et le mouvement. Il qualifie aujourd’hui des réalisations appartenant aux courants les plus divers de l’histoire de l’art.
a) Contexte historique :
Le contexte politique: Pendant la première moitié du XVIIè siècle, la France connaît une période de forte instabilité politique : les seigneurs sont en conflit avec l’autoritéroyale et souhaitent prendre plus de pouvoir. Plusieurs rois se succèdent, dont Louis XIV, qui fait régner la monarchie absolue.
Le contexte religieux: L'Eglise catholique, sous la conduite des Jésuites, tente de réagir contre la Réforme protestante, en proposant une représentation de la religion grâce aux arts. On appelle cela la Contre-réforme.
Le contexte scientifique: La théorie géocentriqueest abandonnée. A cette époque, on découvre grâce à Galilée que la Terre est une sphère qui tourne autour du Soleil.
Ces éléments entraînent plusieurs conséquences importantes : l'homme se sent décentré, il prend conscience que l'Univers est infini. Il y a crise de la sensibilité, et les certitudes sont remises en cause.
b) Les caractéristiques du baroque
Le sentiment de l’instabilité du mondeest prédominant en cette période de troubles politiques et religieux. C’est d’ailleurs de ce sentiment qu’est née l’esthétique du mouvement et des apparences propres au baroque. Toutes ces transformations et changements appartenant à l’ordre de la nature, comme par exemple les saisons vont se traduire dans le cœur des hommes par l’inconstance.
Le triomphe des apparences : Le théâtre est une...
tracking img