Dissert histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1645 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE SUR BAUDELAIRE

Introduction :

Charles Baudelaire est l’un des plus grands poètes français du XIX ème siècle, il inclut la modernité comme motif poétique et rompt avec l’esthétique classique. C’est aussi celui qui a popularisé le poème en prose et la pensée moderne, du symbolisme au surréalisme. Durant sa longue quête insatisfaite de la beauté, il se voit constamment partagéentre l’extase et l’horreur de la vie. Aujourd’hui reconnu comme un écrivain majeur de l’histoire de la poésie mondiale, Baudelaire est devenu un classique. Nous nous intéresserons dans une première partie au poète marginal et incompris que Baudelaire fut, puis dans une seconde partie nous développerons l’idée de la modernité de l’œuvre.

I. Un poète marginal et incompris.

1) Rapportconflictuel avec la famille.

Il avait 7 ans lorsque sa mère, devenue veuve, se remaria avec le général Aupick pour qui Charles éprouvait une véritable haine. L’enfant n’accepta jamais cette union. Il fut tout d’abord placé en pension a Lyon, il étudia ensuite au lycée Louis Legrand a Paris, où il se fit remarquer par son indiscipline et d’où il fut exclut en avril 1839. Après avoir néanmoins obtenuson baccalauréat, il annonça a ses parents qu’il voulait consacrer sa vie a la littérature mais cela causa un grand conflit avec son beau père qui détestait ses traits de jeune libertin. Par conséquent, un voyage en Orient lui fut imposé par sa famille où il développa une fascination pour les femmes créoles. A son retour, Charles hérite de la fortune de son père qu’il dépense sans compter. Sesparents n’acceptant pas son choix le poursuit judiciairement en 1804 et m’empêche de continuer ainsi. Par la suite, ses difficultés financières le conduiront à une tentative de suicide en 1845.

2) Rapport conflictuel avec la société.

Le recueil Les fleurs du mal est mal accueilli par la critique. Seuls quelque uns, dont son ami Barbey D’Aurevilly défend la poésie de Charles Baudelaire. Le 5juillet 1857 paraît un violent article du figaro, qui tout a la dois assure une grande notoriété au poète et les conduit devant les tribunaux.
En aout 1857, six mois après le procès de Madame Bovary (pour des chefs d’inculpations similaires : immortalité et obscénité), Baudelaire est condamnée (Flaubert ne l’avait pas été) pour «offense aux morales publiques, religieuses et bonnes mœurs». Il estcondamné à 300 francs d’amende et a la suppression de 6 poèmes. Ses 6 poèmes seront publiés à nouveau en 1864 en Belgique.
Baudelaire a apporté un soin particulier à la disposition de son recueil. Les Fleurs du Mal ne sont pas un succession de poèmes qui prennent place au fur et a mesure de l’inspiration de l’auteur. Baudelaire les à disposé suivant un itinéraire bien précis. Il est d’ailleurs unelettre célèbre adressée en 1861 par Baudelaire à Vigny : « le seul éloge que je sollicite pour se livre est qu’on reconnaisse qu’il n’est pas un pure album et qu’il a un commencement et une fin».

3) La postérité de l’œuvre.

Au lieu du succès attendu, le recueil attira l’attention de la Direction générale de la sûreté publique. Il constituait un « défi jeté aux lois qui protègent la religionet la morale ».

II. La modernité de l’œuvre.

Le titre Les Fleurs du mal pose d’emblée les marques d’une esthétique nouvelle et moderne où la beauté, le sublime désigné pas le terme « fleur » peuvent, grâce au langage poétique, surgir des réalités triviales de la nature avec le « mal ».

1) La structure signifiante.

La partie « Spleen et Idéal » met en scène le « spleen », c’est-à-direl’ennui au sens d’angoisse métaphysique dont souffre le poète, et son aspiration vers un « idéal » infini, sublime où règne l’intégrité de l’être. Le mot « spleen » traduit donc chez Baudelaire l’ennui et le dégoût généralisé de la vie. La même thématique alimente la totalité du recueil des Fleurs du mal et lui donne sa dynamique conflictuelle. Le poète y exprime les tourments de sa propre âme,...
tracking img