Dissert liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De quoi Cécile est-elle la victime ?

Les Liaisons dangereuses sont un roman épistolaire écrit par Choderlos de Laclos en 1782. Oeuvre libertine, souvent jugée de perversité,
elle n'en reste pas moins un chef d'oeuvre de référence, dépeignant la société aristocrate du XVIIIème française. De nombreuses adaptations
cinématographiques de l'oeuvre sont disponibles nous retiendront toutparticulièrement celle de Frears avec son film "Dangereuses Liaisons"
sortit en 1998. Cécile, jeune personnage présente et dans le roman et dans le film symbolise l'innocence et la pureté prisent dans les mailles
du filet des libertins. Ces derniers vont la former au libertinage. Nous en arriverons à nous demander ce qui fait d'elle une victime potentielle
des libertins. Pour commencer nous verrons dequelle manière Cécile se positionne à la fois sur le banc de victime idéale pour les libertins.
Puis pour finir l'on s'interressera au thème de sa dépendance sexuelle qui l'enchaîne au rang de victime de son corps.

En conclusion Cécile est Victime des moeurs libertines de la société de l'époque. Elle se place d'entrée de jeu au rang de victime des libertins et
devient rapidement unemarionnette vivante entre leurs mains. Victime de sa grande naïveté elle tombe dans le libertinage qui lui ouvrira
la porte de son tempérament sexuel dont les conséquences bien que désastreuses finiront par la ramener au couvent. On note que l'originalité du personnage
tient du fait d'aucune évolution de celui-ci au cours du roman. En définitive le couvent est l'unique lieu où une victime telle queCécile
puissese sentir en sécurité. Ce n'est donc pas une surprise lorsque celle ci le réintègre à la fin.

I Victime des libertins
a) Une proie facile

Cécile nous est décrite dès le début du roman comme "un bouton de rose, gauche et nullement manièrée" à la lettre 2 de la marquise de Merteuil.
Merteuil caractérise d'emblée Cécile et ce avec une grande justesse. En effet tout au long duroman ce seront les traits dominants que l'on
retrouvera en la personne de Cécile de Volanges. On retrouve un peu plus loin dans la lettre 2 une remarque de la marquise qui nous instruit
d'ors et déjà sur les penchants au libertinage de la jeune ingénue. "De plus un certain regard langoureux qui promet beaucoup." Voilà ainsi
réunit dans la deuxième les traits marquants qui caractèrisent lajeune Cécile de Volanges. Le bouton de rose symbolise l'innocence propre à
son jeune âge. Une innocence exacerbée par une virginité encore intact, une naïveté, et une fraîcheur de caractère qui réside dans la spontanéité
de son tempérament qui est témoignée d'une part dans ses lettres, de l'autre dans la mise en scène que Frears fait d'elle dans le film.
Effectivement le caractère spontané deCécile se ressent à travers ses lettres rythmées d'une ponctuation exclamative. Un exemple parmi tant d'autre
à la lettre 1 " Oh ! j'ai été bien honteuse " Cécile s'exprime souvent de manière spontanée, cette spontanéité dénote chez elle de la sincèrité
dont elle fait preuve dans ses correspondances. Une sincèrité parfois poussée trop à l'extrême qui lui porte préjudice car employée par leslibertins à
son inssu. De plus cette sincèrité à laquelle elle se livre fait d'elle une victime potentielle car cette tendance naturelle à se livrer rend compte
du fait que Cécile fournie inconsciemment une arme dangereuse à ses adversaires. Les libertins s'en servent rapidement contre elle. Par exemple
Madame de Merteuil en recevant toute les confidences de Cécile peut déjouer ses pensées et l'apiéger d'autant plus facilement qu'elle a une
connaissance quasi intégrale des pensées de sa victime. Son jeune âge, Cécile a quinze ans, et une tendance à légèreté et à la naïveté font d'elle une proie
facile pour des libertins expérimentés. A peine sortit du couvent, ignorante de presque tout, elle est livrée aux mains expertes des libertins, ces derniers
l'a formeront au libertinage et...
tracking img