Dissert mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1854 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET : Impact du commerce sur les inégalités : la mondialisation n’est pas coupable ?

De nos jours l’un des sujets les plus débattues par les plus hautes autorités et par les économistes est celle de l’effet et de la responsabilité de la mondialisation sur les inégalités aussi bien en matière d'inégalités salariales que d'inégalités devant l'emploi dans les pays industrialisés. Lestravaux sur ce sujet se multiplient, néanmoins les auteurs ne parviennent pas a s’accorder.
Ainsi « La montée des inégalités », comme l'écrit Cohen dans La mondialisation, un bouc émissaire ?,, «est la grande affaire de cette fin de siècle. En Europe, l'essentiel du fait inégalitaire est concentré sur l'emploi. Aux Etats Unis, il est entièrement inscrit dans la question salariale ».Quand a Krugmanun autre célèbre économiste, il avait résumé ce changement par l'expression «L'Europe sans l'emploi, l'Amérique sans le sous». Voici donc les problèmes auxquels sont confrontés aujourd'hui les pays occidentaux : on assiste d'une part à une crise du travail en Europe qui se traduit par un chômage persistant, et de l'autre à un élargissement de l'échelle des revenus aux Etats-Unis suite notamment àla baisse des salaires réels des couches inférieures de la population active. Ces deux changements distincts mais néanmoins similaires, jouent un rôle primordial sur une certaine catégorie de main-d'œuvre : les travailleurs peu qualifiés.
Les experts s’accordent néanmoins pour noter que la montée des inégalités devant l'emploi et des inégalités salariales sont deux conséquences d'un mêmephénomène, qui est la transformation structurelle des marchés du travail dans les pays industrialisés.
. Les problèmes des pays riches sont-ils directement imputables à l’effet de la mondialisation, ou sont-ils au contraire liées aux transformations a l’intérieur même des pays sujets a ces problèmes ?
Nous pouvons définir la mondialisation comme étant l'extension de la taille des marchés, aussibien des produits que des facteurs de production, à l'échelle planétaire, et le progrès technique, ou progrès technologique, comme étant l’amélioration de la technologie, y compris organisationnelle, qui est utilisée dans un processus de fabrication.
Quel est l’impact de la mondialisation concernant les causes des inégalités croissantes dans les pays industrialisés ?
Afin de répondre a cetteproblématique nous étudierons l’impact de la mondialisation selon deux visions .Dans un premier temps que la mondialisation est un phénomène qui accélère et amplifie les inégalités, mais elle n'en est pas le moteur, puis dans un second temps que la mondialisation creuse les inégalités.

Au cours des dernières décennies, cette intégration mondiale s’est réalisée de manière spectaculaire et très rapidedu fait entre autre des innovations technologiques, du développement des communications, des sciences, des transports et de l’industrie. Les pays ont donc due faire face a une certaines transformations structurelles du marché du travail.
Certains auteurs comme Daniel Cohen dans son ouvrage La mondialisation et ses ennemis parus en 2004, remettent en cause la responsabilité de la mondialisationdans la montée des inégalités. Ainsi, la pauvreté, n'est pas tant une conséquence de la mondialisation et de l'exploitation des pays pauvres par les pays riches que le résultat d'un manque de mondialisation. Le drame des pays pauvres n'est pas d'être exploités : il est de ne pas être exploités, d'être inutiles. L'essentiel des flux économiques mondiaux se font entre pays riches, et les pauvres ensont exclus. La seule façon de se sortir de la pauvreté passe par la mondialisation, l'ouverture aux échanges et le fait d'accéder aux marchés mondiaux. Ce n’est pas la mondialisation qui opprime , mais bel et bien son absence. Les inégalités, ne sont pas seulement dues à la mondialisation, c'est surtout la faute aux technologies de l'information et au progrès technique. Daniel Cohen attribue...
tracking img