Dissert pere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 62 (15263 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EMPRISE MATERNELLE ET PLACE DU PERE DANS LA FAMILLE MAGHREBINE EN SITUATION MIGRATOIRE

Armelle PERON

DEA de psychanalyse et psychopathologie

Université Paris 13 Avenue Jean-Baptiste Clément 93430 VILLETANEUSE

1

Année 2000-2001

Pr. Marie-Rose MORO

Introduction

p. 3

I – APPROCHE THEORIQUE
1 - Anthropologie et psychanalyse 1.1 1.2 Universalité du fonctionnement psychiqueLa transmission
1.2.1 1.2.2

p. 5

p. 5 p. 7 p. 8 p. 9 p. 11

La culture La langue

2 - La famille traditionnelle au Maghreb 2.1 2.2 2.3 2.4
2.5

p. 12 p. 12 p. 13 p. 14 p. 15 p. 16

La famille agnatique patriarcale La filiation Le rôle de la mère Le statut du père L'enfant
2.5.1 2.5.2 2.5.3 2.5.4

Période prégénitale Période Oedipienne Période de latence Adolescence

p. 16 p.17 p. 17 p. 17

3 - La famille migrante 3.1 3.2 La situation migratoire L'acculturation

p. 18 p. 18 p. 20

4 – La dépression maternelle

p. 21

5 – La fonction paternelle

p. 22

2

II - APPROCHE METHODOLOGIQUE
6 – Méthodologie de la recherche du Noyer-Renard 6.1 6.2 Une recherche appliquée Le Noyer-Renard 6.2.1 Situation géographique 6.2.2 Population 6.3 6.4 Les outilsPopulation de la recherche

p. 24 p. 24 p. 24 p. 25 p. 25 p. 25 p. 26 p. 27

III – APPROCHE CLINIQUE
7 - Notre recherche
7.1 7.2 7.3 7.4

p. 29 p. 29 p. 30 p. 30 p. 33 p. 34 p. 34 p. 34 p. 39 p. 40

Hypothèses Nos outils Cadre des entretiens Présentation de nos sujets
a – Lahim b – Les parents de Lahim c – Bilal d – La mère de Bilal

8 - Confrontation aux hypothèses 9 - Discussion 10 -Limites de la recherche
p. 46

p. 42 p. 43

11– Propositions pour un autre travail

p. 49

Conclusion

p. 50

3

Bibliographie
p. 51

Introduction

L'idée d'inscrire notre réflexion dans le domaine de la clinique transculturelle est née de différentes rencontres. Tout d'abord avec l'équipe du laboratoire "psychogenèse et psychopathologie" de Paris XIII, nous leur sommesreconnaissants de nous avoir donné la possibilité d'intégrer leur équipe car c'est grâce à cela que nous pouvons, aujourd'hui, présenter ce travail. mais c'est aussi dans le cadre de cette recherche auprès d'enfants, d'adolescents et de leurs parents qu'est née cette envie de travailler dans ce cadrre théorique. Mais que faire ? Au début de ce travail nous étions extrêmement perplexes. Nous n'avions pas étéformées à ce type d'approche. Alors pour tenter de mieux comprendre les phénomènes en jeu dans le domaine de la migration nous nous sommes appuyés sur les données obtenues lors de la première phase de cette étude. Ce qui ressortait c'était l'existence assez importante de dépressions. Nous nous sommes alors interrogée sur cette pathologie. La situation migratoire est-elle un facteur aggravant ?Quelles pouvaient en être les répercussions sur les enfants ? Il nous fallait donc réfléchir sur la dépression maternelle et sur ses conséquences possibles sur le lien mère-enfant. Mais nous ne pouvions pas évoquer la famille sans parler du rôle du père. A cette suite il nous fallait pouvoir articuler judicieusement théorie psychanalytique et approche culturelle Il est donc indispensable de nousplacer à la jonction de ses

4

différentes positions pour tenter de trouver la place qui nous paraît intellectuellement la plus acceptable. Nous allons donc présenter les théories sous-jacentes à cette pratique que l'on nomme l'ethnopsychanalyse. Puis en rapport avec notre sujet il nous faut comprendre le fonctionnement de la famille maghrebine dans le pays d'origine mais aussi en situationmigratoire. Après nous aborderons la question de la dépression maternelle et les fonctions du père. Ensuite nous présenterons la recherche réalisée par l'équipe de l'université. Enfin nous soumettrons nos hypothèses et nos résultats. Pour conclure nous proposerons d'ouvrir ce débat sur d'autres pistes de réflexion.

5

I

APPROCHE THEORIQUE

1 - Anthropologie et psychanalyse
Notre travail...
tracking img