Dissert sur fonction de la littérature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Marina Fernandes Franco gr : 307
Dissertation de français
La plupart du temps, quand nous prenons un livre nous avons comme objectif de nous changer les idées, nous évader de notre monde,pour cela nous choisissons des romans accessibles au grand public, c’est à dire qui ont une certes simplicité dans le vocabulaire. Ces romans peuvent être sentimentaux, policier, de sciencefiction, d’espionnage ou encore d’horreur, tout dépend du goût du lecteur, mais ils ont tous le même but, nous transporter dans un nouveau monde, permettre de nous évader, et pour l’espace de quelquesheures nous faire oublier la réalité. C’est ce qui se passe dans les trames de Caleb Carr, un suspense bien élaboré qui entraine le lecteur dans des enquêtes surprenantes et lui fait prendre laplace des personnages principaux, le rendant ainsi actif. Mais ce ne sont pas que les romans à grand suspenses qui arrivent à nous divertir, par exemple en lisant du Georges Sand, notreimaginaire travaille aussi, il fuit et se retrouve rêvant à coté des nombreuses histoires d’amours de Georges Sand qui sont pour la plupart des lecteurs bien différentes de celles de la vie de tous lesjours.
Après avoir expliqué la fonction divertissante et culturel de la littérature, à l aide de quelques exemples, j ai choisi une œuvre qui contenait ces deux rôles pour montrer qu’un romanpeut tout en nous entrainant dans un autre monde nous ouvrir les yeux sur la réalité et nous faire grandir culturellement. Nous ne pouvons pas classifier la littérature en tant que simpledivertissement ou éducation car celle-ci, la plus anodine soit-elle aura toujours quelques chose à nous apprendre. Cette séparation (divertissement ou éducation) est plutôt faite par le milieu scolaire,mais est-elle nécessaire? Devons nous lire du Flaubert et du Montaigne pour « grandir » mentalement ? Un livre plus fantastique, comme par exemple Harry Potter, ne ferait-il pas l’affaire ?