Dissert survenanyt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Français
Histoire
(Période coloniale) Dates importantes :
1992 C. Colomb
1534 Jacques Cartier
Traite de la fourrure
Église a une place très importante dès le début de la Nouvelle-France dans le but de convertir les Amérindiens dis sauvages.
Colons : Habitants cultivent (terre, sédentaires) Bon Canadien Français il cultive sa terre.
Nomades : mobiles (coureurs des bois ceux qui font latraite des fourrures et d’autres nomades, les explorateurs qui arrivent en nouvelle France et veulent régner.)
Littérature coloniale : 1534-1763 Quand la N-F était une colonie française. 50 textes seulement qu’on conserve de cette période ce qui est très peu. Témoignage de colonie. Les textes ne correspondent pas au genre littéraire habituel. On va surtout retrouver des récits de voyages deslettres et des mémoires. (Ex 1 : le récit de Jacques Cartier qui témoigne de son arrivé en Amérique et décrit ses impressions. Ex 2 : Lettre de Élisabeth Bégon)
Jésuites : ordre religieux fondé en France composé de plusieurs membres qui sont tous des enseignants. (Enseigne la religion la foi catholique le latin la danse etc.)Au Québec leur héritage le plus marquant : Il fonde des écoles. Leur missionétait de convertir les Amérindiens, ils arrivent en 1625.
L’ensemble de texte qu’on écrit les Jésuite sont les relations. Ce sont des lettres que les Jésuites envoient à leur supérieur. On écrit sa de 1632 à 1672. Il explique a leur chefs leur vie dans la colonie et de leurs relations avec les Amérindiens et on voit vraiment la rencontre entre les français et les Amérindiens.
Notion liés à laNarration : implique un narrateur.
Focalisation : point de vue du narrateur.
3 types de focalisations 
1- Focalisation interne : Le narrateur est un personnage de l’histoire. Le texte est écrit au Je.
2- Focalisation externe : Le narrateur ne fait pas partie de l’histoire. Le texte va être écrit au Il.
3- Focalisation zéro ou omnisciente : Mélange de 1 et 2.
Parcours narratif :1- Situation initiale.
2- Élément déclencheur
3- Péripéties (Opposants ceux qui nuisent ; adjuvants ceux qui aident le pers.)
4- Dénouement
5- Situation finale

La dissertation explicative :
Faire un lien entre un texte et une idée plus générale. (Contexte)
Les Canadiens Français vivent selon les principes de l’ultramontanisme (mouvement de repli axé sur la religion).Idée générale
Montrez que le compte l’étranger véhicule ces principes.
1. Analyse du sujet
2. Analyse du texte
3. Plan : organiser les idées principales et secondaires
4. Rédaction du texte

Développement : composé de 2 paragraphes
1. Idée principale (élément de réponse à la question)
2. Idée Secondaire (précise ce qu’on a dit dans IP)
3. Citation (tirée du textepour appuyer ce qu’on a dit)
4. Explication (Quel est la pertinence que l’extrait, inclure procédés stylistiques au moins 2 dans l’ensemble de la dissertation)
5. Idée Secondaire (encore précise ce qu’on a dit dans IP)
6. Citation
7. Explication
8. Mini-conclusion (Reformuler l’idée principale en d’autres mots, transition vers paragraphe suivant)

Voici un paragraphe, il en faut2 comme sa !!!

De la conquête au 19e siècle
Les contes
La littérature nationale
Le concept de nation se développe à partir de la fin du 18e siècle.
La littérature nationale développe une littérature qui reflète la nation canadienne-française. Cette forme de littérature est grandement inspirée du romantisme français. Les auteurs sont engagés et défendent des causes sociales. (Victor Hugoet les misérables)
Les textes expriment des sentiments exaltés, lyriques, riches en émotions.
La littérature nationale répond à Lord Durham (En réaction contre ses dires : Le peuple canadien français n’a pas d’histoire ni de littérature)
François Xavier Garneau (1809-1866)
Premier écrivain C-F.
Il écrit l’histoire du Canada en quatre tomes. Il écrit de la poésie qu’il publie dans des...
tracking img