Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4082 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 3 : les classiques et le marché autorégulateur

Intro : Quand on parle des classiques, on parle d’auteurs qui à partir de Smith tente de répondre à certaines questions concernant système économique tel que la rente, le salaire. Egalement ils s’intéressent à l’avenir de l’économie, à la distribution des richesses et dans la mesure ou il s’attaque à la question de l’avenir certains sontpessimistes. On a l’idée chez Smith et Ricardo qu’on irait vers un état stationnaire.
Ces classiques anglais ne doivent pas nous faire oublier les français : Say ou Bastia. Ces classiques ont une philosophie utilitariste c'est-à-dire que l’homme veut accéder au bonheur et pour accéder au bonheur il faut maximiser les plaisirs et minimiser les peines. Comme nous verrons le bonheur de l’homme,c’est de se soumettre à des lois naturels qui pour beaucoup d’entres eux sont voulus par Dieu.
Si on parle de loi naturelle on arrive à l’idée que les classiques développe un certains déterminismes. Chez les Anglais, on a un naturalisme qui n’est pas très optimiste mais assez pessimiste. En effet la plupart des classiques anglais pense que la population augmente plus rapidement que les biens desubsistance. Il parle aussi de la loi des rendements décroissants dans l’agriculture qui conduit à une augmentation de la rente foncière. Nous le verrons avec Ricardo.

C’est l’idée qu’au fur et à mesure de l’augmentation de la production agricole, on a affaire à des terres de moins en moins productive. On a une tendance à la baisse des profits. Les raisons de la baisse des profits ne sont pas lesmêmes chez Ricardo et chez Marx. Ils mettent l’accent sur les antagonismes entre industriels et propriétaires fonciers cela est du à ce que les rentes ont tendance à augmenter et les profits ont tendance à diminuer.
Antagonisme également entre salariés et industriels. Autre remarque, les classiques français sont beaucoup plus optimistes que les classiques Anglais. Le pessimisme des classiques anglaisdonnent des arguments aux doctrines socialistes.
Autre aspect des classiques est que l’enjeu global est moins de chasser la morale de l’économie que de montrer que l’économie incorpore sa propre morale. Par ailleurs, la façon dont les classiques voient les individus est plus complexe qu’on ne le croit. Si beaucoup partagent l’idée de l’homoéconomicus développé par Bentan. Chez Adam Smith lapassion de l’homme est ce qu’il appelle le selflove. Il suppose la reconnaissance des autres puisque l’estime que l’on peut avoir de soi, l’approbation va être donné par l’autre. Chez Smith il n’est pas question d’être un autosuffisant car l’individu vit toujours sous le regard de l’autre.
L’individu chez Smith est un être qui est profondément mimétique. D’ailleurs on peut faire un rapprochemententre l’individu mis en scène par Smith et celui mise en scène par Keynes.
Pour ces 2 auteurs, on retrouve les mêmes caractéristiques notamment celui du mimétisme.

Les classiques sont ceux qui découvre l’économie comme un espace autonome. C’est une découverte qui n’est pas liée à une réflexion sur l’histoire et d’ailleurs les lois de la société sont les lois économiques.
On a au départ l’idéed’un domaine économique qui est clos sur lui-même. Conséquence, il est isolable de la société. Seconde conséquence l’économie est endommagé par des lois endogènes. On peut également ajouter l’idée que l’économie n’est pas quelque chose de pleinement social. Cela signifie qu’il y a de la naturalité dans l’économique. Cette naturalité on la retrouve chez plusieurs auteurs. Adam Smith parle de propensionnaturelle des individus à l’échange. Tout ce qui est extra économique n’a pas besoin d’être expliqué.

Les lois économiques forment les lois de la société et d’une certaine façon, s’il y a de la régularité dans la société c’est en raison des rapports d’échange et donc le noyau dur de la société c’est l’économique. La richesse d’une nation est indépendante de son régime politique....
tracking img