Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
2. Suspense

- Par l’attitude du cerf qui est singulière

- Par l’attitude du roi

Ces éléments participent à la dramatisation du récit

3. Coup dethéâtre

Par la réplique du cerf qui constitue une chute brève avec un retournement de la situation visible grâce à l’expression « A peine »

B.L’alternance du récit et du discours

1. Alternance du récit avec les interventions du fabuliste

2. A l’intérieur du récit est inséré des paroles au D.D ( lion,cerf, foule ) ou D.I

L’alternance du discours direct et du discours indirect rythme le récit.

C. L’alternance du monde animal et humain

1. Il y a despersonnages – animaux mais il n’y a pas de références animales

2. Fidélité à la réalité humaine, historique du 17ème siècle.

- Dans l’organisation desobsèques ( de la ligne 6 à 10 ), le respect de l’étiquette, du protocole avec le roi, les prévôts puis les courtisans.

- dans l’importance des liens sociaux avecla relation entre la femme du Lion et le lion roi, entre le cerf son fils et sa femme..

3. Fidélité à la réalité psychologique humaine : les animauxéprouvent des sentiments et des défauts humains.

- colère, violence, autorité royale, orgueil, arrogance et mépris aristocratique pour le roi

- cruauté de lareine qui prend plaisir à voir souffrir son mari

- l’hypocrisie, la méchanceté et la réaction commune pour les courtisans

4. Référence littéraire,mythologique et historique

- champ lexical religieux

- référence mythologique et aux dieux

- le roi en deuil est présenté comme un héros mythologique.
tracking img