Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (726 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
- Peut on réellement discuter des goûts ?

- Y a-t-il une norme qui ne permet pas de discuter des goûts ?

- La beauté serait-elle l’expression d’un message ?

Partons de l’exemple de la tourEiffel.

Une personne ne va pas porter le même regard sur la tour Eiffel qu’une autre. Elles peuvent avoir des goûts différents, certaines personnes vont penser que la tour Eiffel est une œuvred’art, que c’est un patrimoine architectural tandis que pour d’autres, elle en sera que des bouts de ferrailles qui ne ressemblent à rien.

Des personnes vont la qualifier de « laide » d’ailleurs Flauberta dit : « le laid me plait il est le sublime d’en bas » ce qui signifie que Flaubert veut assumer la laideur et que même celle-ci lui plait, il l’a qualifié de sublime d’en bas c'est-à-dire quiprovient de l’obscure mais qui serait une ouverture vers le beau, et d’autres personnes vont qualifier la tour Eiffel de « belle », qu’elle est agréable pour les yeux.

Ces personnes peuvent partagerleur point de vue en expliquant pourquoi ils aiment et pourquoi ils n’aiment pas sans pour autant ayant à l’esprit de changer l’avis de l’autre pour le rallier à son jugement ou d’attendre à ce quel’autre éprouve la même satisfaction ou dégoût.

La mode est différente pour chaque époque et même chaque année, la mode des années 1950 n’est pas celle d’aujourd’hui.

Elle est devenue une norme dansnotre société c'est-à-dire que c’est un critère auquel on se réfère, on parle aussi de beauté normée, de beauté adhérente.

Une personne dans la rue qui porte des habits années 50 subit des regardsde critique d’ailleurs Kant a parlé dans critique de faculté de juger, et cette personne est dite hors norme.

Ces personnes ne peuvent pas parler des goûts, elles n’ont pas al possibilité de jugerle beau puisque ces goûts sont imposés, on parle de beauté conventionnelle c'est-à-dire que le beau n’est pas un sentiment car il s’éduque.

Kant définis deux types de beauté : la beauté...
tracking img