Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE I

On trouve un but à sa vie lorsqu'on sait qui on devient, lorsqu'on à l'ambition qui va nous pousser à atteindre notre rêve. Chacun éprouve la vie à sa manière, belle pour certain et dure pour d'autre. La vision du monde est différente pour tous. Mais quoi qu'il en soit, nous restons entourés par une chaleur qui nous enveloppe, et, réconfortés par les gens que l'on aime, laforce de se battre pour eux naît et le désir de les rendre heureux grandit. Toute personne trouve la personne a protéger. Ou non. Tout dépend de la manière dont il veut que sa vie se dirige, de la direction que cette personne prend, de ses décisions et de son devenir.
Quand une personne se perd, que quelqu'un le résonne ou non, ce sera à elle de décider. Il faut prendre les choses en main. Ne surtoutpas se laisser manipuler. Ne pas laisser la peur envahir notre esprit pour pouvoir continuer jusqu'au bout. Beaucoup de choses sont a gérer mais il faut croire en soit. En sa force interieure. ne pas abandonner. Et quoi qu'il en coûte, garder le sourire. Alors sourions.
Lorsque l'on se sent mal, nombre de souvenirs remontent en nous. Ceux-ci nous font plonger dans un torrent de tristesse. Maissi nous ne nous laissons pas faire, nous pouvons sentir que quelqu'un nous tend la main pour combler un certain manque, une certaine blessure ou encore le mal que l'on a causé. Il ne faut jamais oublier la chaleur, la douceur, l'amour que l'on porte aux autres. Il ne faut tout simplement pas souffrir et faire souffrir. Certes cela paraît compliqué. Et ça l'est. Mais tout est possible quand on estentouré de nos amis ou bien de notre famille. Même si cela correspond à un dernier espoir, il faut rester accroché à celui-ci. La vie peut être belle si c'est se que l'on désire. Tout espoir est bon a prendre.

Certains ont peur de l'avenir, je suppose que tout le monde l'apréhende avec une certaine anxiétée . Puisque personne ne sait ce qui lui arrivera. Personne ne peut savoir ce que l'avenirlui réserve, c'est a nous d'écrire notre propre destin, aucuns de nos faits et gestes ne sont dus au hasard, alors laissons échapper les mots jusqu'à leur paroxysme pour écrire notre plus belle histoire et inventer nos plus beaux récits.

- "Salut tu vas bien ?
- "non..
- "hum, et bien je suppose que tu ne changeras jamais
- "un jour peut-être"
Puis il part, encore, fuyant la vérité,blessante peut-être. Il s'allonge, comme toujours. C'est dans son habitude après tout. Pensant que ce bas-monde est considerablement pathétique. Encore en train de protéster contre les gens qui étalent leur bonheur, il n'aime pas ça, oh non pas du tout. Puis il se réfugie dans ses esprits,cela lui rend le peu de liberté qu'il possède.
"Quand irais-je bien ? Tout me semble lassant.mon rire se fait deplus en plus jaune. J'ai peur. Peur de quoi ?"
Et il s'assied. La tête calée entre ses bras. Reflechissant. Comme toujours.
-"De la mort peut-être ?"
-"Tiens, tu es là toi ? Désolé je dois rentrer, je suis préssé. A plus."
-"Arrête de fuir bon sang !"
C'est trop tard. Il a déjà fuit. Cette aura autour de lui s'assombrit daventage. Son air se restrain encore un peu. Quentin est malade. Unemaladie encore inconnu dont il ne pourra sortir indemne. Sentant chaque jour que les membres de son corps se déchirent de l'interieur. Il souffre. Cela lui fait tellement mal, tellement peur. Son corps se meurt comme des ailes se brisent. Sa vie lui sera arrachée dans quelque temps. Et il le sait.
Il arrive enfin chez lui. Son chez lui. A lui seul. Ses parents sont décédés lors d'un crash d'avion.Une chance sur un million. Pas de chance effectivement. Sa vie ressemble à un terrible désastre et il s'en rend compte chaque jour qu'il vit. Il s'en rend peut-être trop compte d'ailleurs. Il hait plus que tout la vie qu'il mène. Se dire chaque jour que l'on va bientot offrir son corps à la mort. Cela doit être douloureux. Mais tout est relatif.
Il arrive à sa chambre. étale ses devoirs sur la...
tracking img