Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PREPARATION A L’EAF - ECRIT
Question de corpus : Nous sommes ici en présence d’un corpus composé de trois textes extraits de pièces de théâtre : L’avare de Molière, Andromaque de Racine etL’autre Williamde Jaime Salam. Il serait intéressant de voir à travers ces textes comment le spectateur est impliqué dans la représentation théâtrale. Nous remarquons d’une part que la scène VII del’acte IV de L’avare et que la scène 1 de l’acte V de Andromaque correspondent à des monologues . Le spectateur est donc aussi acteur dans la mesure où on lui parle. Il est alors partie prenante de lareprésentation théâtrale. Ainsi, Harpagon dans la pièce de Molière interpelle le spectateur de manière systématique par des questions rhétoriques telles que « où est-il ? » ou encore « Qui est-ce ? » etpar le pronom personnel « vous » qui le désigne directement comme dans l’expression « vous verrez ». Harpagon est alors troublé et appelle au secours, comme le montre l’affirmation « mon esprit esttroublé ». Il prend le public à témoin : il le supplie de lui rendre « son cher argent ». Le spectateur est donc concerné. Cette technique de double énonciation où, à travers le monologue, lespectateur est aussi un acteur ; se retrouve aussi dans le texte de Racine. Dans cet extrait d’Andromaque, Hermione nous fait part de ses sentiments : « cœur », « chagrin » et essaie de les rapprocher duspectateur par les questions rhétoriques « Où suis-je ? » ou bien « Sa mort sera l’effet de l’amour d’Hermione ? ».
Nous retrouvons là encore un personnage troublé qui cherche des réponses et de l’aide,et notamment auprès du spectateur, qui se sent donc impliqué.
Dans l’Autre William, il y a une participation directe du spectateur mais par un autre moyen dans la mesure où Jaime Salam inventecette fois-ci une fiction et un prétexte pour créer une complicité entre public et acteurs, à savoir une visite guidée où le spectateur est directement interpellé : celui-ci se reconnaît dans...
tracking img