Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (360 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La gomme se trouvait là, parmi les crayons, les stylos,… Ils vivaient tous dans une seule et même maison : La Trousse.
Leur vie n’était pas facile tout les jours, entre Stylo Bic qui jalousait labeauté de Stylo Plume, Tube de Colle qui se plaignait de rétrécir à chaque utilisation, Règle se faisant disputer à cause de toute la place qu’elle prenait… Mais Gomme, elle, ne faisait pas de vague.Elle restait la tranquillement, à attendre, prête à l’emploie. Elle était amie avec Crayon, ils étaient inséparable, l’un n’allait pas sans l’autre. Jusqu’au jour ou ce dernier se fit prendre par unautre garçon. Gomme attendit son retour avec impatience, mais aux fils des jours, celui-ci ne revint pas. Gomme se disait : « bah, il doit être heureux dans sa nouvelle famille ».

Le lendemain unnouveau crayon arriva dans la Trousse : il était beau, plein de grâce, élégant… Dès son arrivée tout les habitants de la trousse tombèrent sous le charme, ils l’aimaient tous, sans exception. Enfin si,une exception, Gomme. En effet, il avait toutes les qualités, mais quelque chose clochait, il en faisait trop. Le soir même, Gomme en parla à Stylo-Bic :
- Alors comment tu trouve le nouveau ?Stylo-Bic répondit :
- En vérité, je suis plutôt content, Stylo-Plume a enfin trouver quelqu’un de plus beau que lui, j’espère que ça va lui faire fermer son bouchon !
Puis Gomme s’endormit en priant queson ami Crayon revienne.

Le lendemain son vœu était exaucé : Crayon était revenu. Mais le nouveau était toujours là.
Gomme ne put contenir sa joie :
« Tu es revenu ! Mais où était tu passé ?Comment est-tu revenu ?
Crayon répondit le sourire en coin :
- J’ai juste changer de trousse pendant quelque jours, ne t’inquiète pas. P
Pile à ce moment là, une immense main se plongea dans la trousseattrapant le nouveau au passage, le nouveau cria :
« Au revoir les amis, je reviendrai ! »
Effaceur, Tube de Colle, Ciseaux, ils pleuraient tous toutes les larmes de leurs corps.
Seul Gomme, qui...
tracking img