Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (935 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans ce livre, le mode d’éducation est très lointain de celui pratiqué de nos jour, premièrement les filles sont séparées des garçons, il n’y a que trois professeurs qui enseignent à cette classe(qui de nos jours équivaut à une classe de 3ème), dont un professeur est accompagné d’une élève qui enseigne la musique à ses cotés, les agissements des personnes adultes sont malsains vis-à-vis descollégiennes, car deux institutrices flirtent devant elles, un médecin est un peu trop proche d’elles, un sous-maitre fait des avances à une jeune élève, de nos jours, ce ne serait en aucun cas toléré, lesinstitutrices sont parfois laxistes au niveau du travail, et laissent trop de liberté aux jeunes filles. Le comportement des jeunes adolescentes A l'époque est totalement différent, pendant lajournée, les enfants faisaient de l'arithmétique, de la dictée, de l'analyse, de la géographie, de l'histoire et des sciences naturelles. Après la récréation, les élèves faisaient du dessin : on observaitpuis l'on dessinait des objets, des feuilles d'arbres, des fruits, on retrouve ces matières dans le roman, ensuite les filles apprenaient la couture et le tricot, on n’entend pas parler des cesactivités. Celles et ceux qui parlaient étaient punis : copier des lignes ou le verbe "parler” à conjuguer, ces punitions apparaissent, mais les institutrices sont beaucoup moins sévères avec certaines élèves,elles sont plus subjectives qu’elles ne le devraient et punissent beaucoup en fonction de leur humeur. Chaque matin, quand les enfants entraient en classe, ils se mettaient à genoux et faisaient uneprière. Ils recommençaient l'après-midi et le soir, cependant, la religion n’apparaît pas dans le livre. Les cours étaient séparées par un mur : une pour les filles et une pour les garçons, tout commedans l’histoire. On passait un examen qui s'appelait le certificat d’étude. L’éducation vicieuse proposée par Colette fit scandale, néanmoins se n’est pas pour exprimer une idée d’éducation, ni...
tracking img