Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:
Apparu pour la première fois en 1516 sous la plume de T. More, le terme utopie désigne une société idéale, un monde où les hommes vivent en harmonie. Entre 1516 et 1725, datede parution de "l'île des esclaves", de nombreux écrivains ont conçu des utopies.
Comme T. More, la plupart d'entre eux les ont inscrites dans le cadre privilégié d'une îleimaginaire.
Marivaux conçoit une première utopie en 1712 avec son roman "les Effets surprenants de la sympathie" ; puis, rêvant d'un monde meilleur, il en conçoit une seconde en 1725, avecl'île des esclaves.
En quoi l'île des esclaves est-elle une utopie ?

A] Caractéristiques de l'utopie
a- Une île imaginaire
b- Une société idéale

B] Un lieu d'épreuves
a-Un lieu peu enthousiasmant
b- Une enclave
c- Une inversion des valeurs à vertu pédagogique

C] Un lieu de réconciliation
a- Renouer avec son histoire
b- Une parenthèsemenant au pardon

proposition:
L'île, mise en scène par Marivaux, n'a pas de véritable nom, elle ne fait l'objet d'aucune localisation, d'aucune description. Ni les didascalies, ni lespropos des personnages ne permettent de s'en faire une idée précise ou de la situer sur une carte du monde.
Comme le suggère l'étymologie du terme utopie : du grec ou = non et topos= lieu, elle est un lieu que l'on ne peut trouver en aucun lieu, un endroit qui n'existe nulle part.
Les héros victimes d'un naufrage découvrent une société régie par des loisdifférentes de celles du monde d'où ils vivent.
Ils apprennent la fondation et l'histoire de cette société par un représentant de l'utopie.
L'île des esclaves participe à la tendanceégalitaire de l'utopie : en effet, on y a supprimé l'esclavage et tous les habitants bénéficient d'une «occupation convenable» dans le sens qu'elle convient aux aptitudes de chacun.
tracking img