Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1335 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecriture d’invention.

Il était temps de partir à présent. Le ballon les attendait alors qu’ils continuaient de faire des photos et de dire au revoir aux invités qui les remerciaient de les avoir invités à ce « fabuleux mariage ». L’un des cadeaux était donc un tour en montgolfière, ce qui ravit la mariée, Sarah. Ils montèrent à bord du ballon, comblés par ce cadeau si original et s’envolèrenten saluant la foule d’invités encore à terre. Les mariés étaient aux anges, et regardaient leur maison, leur rue, et bientôt leur ville qui s’éloignait à une vitesse impressionnante. Un petit vent humide caressait la peau de Sarah, encore en robe de mariée. Quelques minutes après le décollage du ballon, le professionnel qui les accompagnait leur annonça qu’il y avait un peu plus de vent que prévu,mais qu’il ne fallait s’inquiéter de rien. En effet, le vent s’était renforcé et venait à présent arracher des frissons à Sarah. Les minutes s’écoulaient, et les deux passagers ne voyaient toujours pas le sol de leur ville : ils ne voyaient alors qu’une épaisse brume, humide et froide. Alors qu’ils questionnèrent l’homme qui les accompagnait, des rafales violentes dirigeaient le ballon, surlequel l’homme n’avait plus aucun contrôle. Les jeunes mariés, pris de paniques ne savait plus quoi faire et essayaient tant bien que mal de diriger le ballon avec l’homme. Mais tous ces efforts étaient vains contre le vent qui s’était levé ; bientôt le ballon était totalement hors de contrôle et il continuait de s’élever dans le ciel, si bien que les passagers commençaient à suffoquer. Ils s’étaientalors assis, Sarah s’était évanouie dans les bras de son mari, qui ne savait plus comment la rassurer. Paniqué, il ferma aussi les yeux un instant.
Lorsqu’il se réveilla, Sarah dormait dans ses bras. Ils n’étaient plus dans les airs. Mais alors, où étaient-ils ? Pierre, le mari de Sarah, décida d’aller inspecter les alentours afin de trouver des réponses. La première chose qu’il constata,c’était que l’homme qui les accompagnait n’était plus là. La deuxième chose qu’il remarqua, était l’air si pur qu’il respirait en ce moment et le paysage d’une beauté sans pareil. Il était littéralement ébloui par les arbres gigantesques qui se dressaient devant lui, ainsi que la végétation plus que luxuriante à laquelle s’ajoutait un calme et un silence presque pesant. Mais au-delà de sa contemplationdemeurait une question à laquelle il ne pouvait répondre : Où étaient-ils ? Pierre marchait sans savoir où il allait, sans savoir s’il pourrait ensuite retrouver son chemin, la curiosité lui donnait du courage et à présent, il ne souhaitait plus qu’une chose : trouver quelqu’un qui pourrait lui expliquer tout ce qui c’était passé. Heureusement pour lui, après de longues minutes de marches, il trouvaune case qui semblait habitée. Le jeune homme tenta alors de pousser une planche faite de paille et de bois qui servait de porte d’entrée tout en demandant s’il y avait quelqu’un. Personne ne répondit mais il entendit un cri étouffé qui le fit frémir. En entrant doucement dans la seule pièce qui composait la maison, il vit un vieillard affalé sur une sorte de tabouret en bois qui faisaitapparemment office de canapé. Le vieillard le toisa un instant, puis un sourire malicieux se dessina sur son visage ; il paraissait soulagé de voir Pierre, bien que celui-ci restait immobile devant l’entrée. Le vieillard s’avança alors en titubant, vint vers Pierre et le pris dans ses bras. Ce dernier, ne sachant que faire, l’enlaça timidement. Après cet accueil amical, Pierre fut rassuré et décida dedemander de plus amples explications sur ce lieu mystérieux au vieillard. Ils s’asseyèrent un long moment pendant lequel ils parlèrent. Le vieillard lui explica qu’ils étaient venus pour une raison, sa femme et lui, car personne ne venait sur cette île sans raison. Après ça, il décida d’emmener Pierre et sa femme dans le centre de l’île, là où la vie s’organise afin de lui faire comprendre la...
tracking img