Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1330 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bertolt Brecht était un dramaturge, metteur en scène, critique théâtral et poète allemand du XX e siècle. En 1918, à vingt ans, il est mobilisé à la fin de la première guerre mondiale comme infirmier. L'horreur de la guerre aura comme pour les surréalistes français, une grosse influence sur lui. Brecht voulait rompre avec l'illusion théâtrale et pousser le spectateur à la réflexion. Ses piècessont donc ouvertement didactiques, il force le spectateur à avoir un regard critique. Ce processus, qu'il baptise « distanciation » a beaucoup influencé certains metteurs en scène français. Dans son théâtre épique, qui se rattache au théâtre politique, l'acteur doit plus raconter qu'incarner, susciter la réflexion et le jugement plus que l'identification. Ainsi, l'acteur est toujours conscient dejouer et le spectateur d'être au théâtre. Suite à l’installation du régime nazi, il est forcé à la fuite en 1939 et durant trois ans, il écrit une grande partie de son œuvre, dont Petit Organon pour le théâtre. Il cite ainsi, « Depuis toujours, l’affaire du théâtre comme d’ailleurs de tous les autres arts, est de divertir les gens. Cette affaire lui confère toujours sa dignité particulière; il n’abesoin d’aucune autre justifications que l’amusement mais de celui-ci absolument ». Il veut juste exprimer par là que le rôle du théâtre, comme celui de tous les autres arts est de distraire les gens par le biais du rire. La question qui se pose alors est de savoir si Brecht écrit ses œuvres pour amuser les spectateurs tout en les détournant de leurs problèmes ou alors, s‘il y a une raison plusofficieuse dans sa façon d‘écrire. Ainsi, il est obligatoire de traiter deux thèmes qui sont le divertissement et l’apprentissage et de conclure par la réconciliation des thèses. Il sera donc possible de montrer que l’art du théâtre est d’apprendre par le divertissement mais également de démontrer qu’il est une école où le spectateur est passif. C’est un fait, le public réagit extérieurement mais ilfaudra également se demander s’il réagit intérieurement.

De tous temps, l’affaire th théâtre est d’amuser les gens. En effet, l’étymologie de « théâtre » vient du mot « theatron » en grec et il signifie « le lieu d’où l’on regarde » mais vient aussi du mot « theomai » qui signifie quant à lui, « je regarde », « je suis spectateur ». Le théâtre est donc avant tout, une représentation dumonde, de l'humain et de ses passions, bonnes ou mauvaises. Le personnage de Corneille, Matamore dans l‘Illusion Comique, est l’incarnation type de cette valeur « récréative » par son côté grotesque et exagéré. Molière démontre aussi cette dimension festive du théâtre, dans le Malade Imaginaire par exemple. Le théâtre est là pour faire rire grâce au registre comique qui est propice à la détente, àl’amusement. La définition du mot comique est bien précise et signifie « qui provoque le rire et qui appartient à la comédie ». Ce terme si simple rime avec rire et divertissement. Il existe néanmoins plusieurs registres qui permettent au public de se distraire comme le comique de situation, de geste, de mot et de caractère. Ceux-ci déclenchent un sourire sur le visage du spectateur. Bergson l’affirmedans Le rire. Essai sur la signification du comique avec l’expression « On ne goûterait pas le comique si l’on se sentait isolé. Il semble que le rire ait besoin d’un écho ». Effectivement, le rire a une fonction sociale très connue. Il y a cependant des rôles plus profonds. Ces rôles sont exprimés à travers le comique de mœurs mais également le comique de caractère. Ils consistent à dénoncer unvice, un ridicule de son époque ou encore un défaut humain. C’est le cas pour la préciosité dans les Femmes savantes. Ces femmes ont contribué au développement du féminisme et possèdent de nombreuses attitudes précieuses. En effet, Belise, dans les Femmes savantes, se réfugie dans les romans comme Clélie et n’a jamais connu le véritable amour car celle-ci pense que le véritable amour ne passe...
tracking img