Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1579 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:rect} {draw:frame}
ECRITURE D’INVENTION Candide après l’Eldorado, décida de reprendre le canot et de se laisser porter par le courant et arriva sur le continent africain, dans un petit pays qu’il ne connaissait pas : le Togo.
Au bout de quelques heures de marche, Candide arriva dans la rue principale de Lomé, où se trouvait le marché. Il observait les moindres mouvements dechacun : commerçants, femmes, enfants. Tout à coup son regard se posa sur une jeune femme qui était seule et que tout le monde semblait éviter. Au bout de quelques instants, un homme s’approcha d’elle. Visiblement Candide assista du regard à une dispute. Tout à coup la jeune femme effleura de sa main le bras de l’homme ; celui-ci sembla prendre peur et mit fin rapidement à la conversation.
Lelendemain il revit cette femme. Il se décida à l’aborder. Il lui demanda s’ils se connaissaient. La réponse de la jeune fille fut sèche et sa voix cassante : "Point du tout."Puis elle s’éloigna rapidement. Candide, acharné et curieux la rattrapa. Mais elle le repoussa à nouveau : "Que diable attendez-vous, quand vous saurez, vous me rejetterez, comme les autres ! " En disant ces mots elle se mit àpleurer. Candide lui demanda ce qu’elle voulait dire. Elle lui répondit qu’elle avait la Lèpre. En entendant ces mots, Candide ne sut que dire, il était comme pétrifié. Son premier réflexe aurait été de fuir, mais cela n’aurait servi à rien. Pourquoi fuir ? Cette fille était comme les autres, oui, mais elle avait la lèpre. Candide avait entendu parler par Maitre Pangloss de cette maladie, maisjamais il n’a vu un malade de la lèpre. Même si il avait entendu dire que cette maladie n’était pas très contagieuse, Candide avait tout de même peur de fréquenter cette fille. Et puis comment a-t-elle attrapé le virus ? Mais Candide pensa que cette fille devait peut-être être encore plus malade en se voyant ainsi rejetée par tout le monde. Il se décida donc à passer un petit moment avec elle, si celapouvait lui faire oublier quelques instant sa maladie. Quand il lui proposa d’aller marcher un petit peu avec lui, il s’aperçut qu’elle avait disparu. Elle avait profité du moment où il était plongé dans ses réflexions pour fuir. Toute l’après midi Candide la chercha. Il ne la trouva pas. Tout en la cherchant, Candide se posa des questions : « Comment ses amis avaient pu l’abandonner ? Onn’abandonne pas ainsi ses amis même s’ils sont malades ! Et sa famille ? Etait-elle restée indifférente à cette détresse ? Mais lui que devait il faire ? Devait-il la chercher, essayer de l’aider ou la laisser tranquille car dans ces moments elle préférait peut-être être seule ? » Candide ne dormit pas beaucoup cette nuit là.
Comme il pensait toujours à cette jeune fille, et qu’il cherchait à laretrouver, il finit par la revoir. Son état avait empiré d’une façon importante durant ces deux jours. Elle semblait vulnérable et fébrile. Il s’excusa immédiatement du comportement qu’il avait eu. C’est alors qu’elle éclata en sanglots et se confia à Candide qui l’écouta d’une oreille attentive. « Je suis malade depuis très longtemps, mon état s’aggrave de jour en jour. On m’a dit que la seule façon decontrer cette maladie était d’aller voir quelqu’un. Je n’avais pas d’argent. Il ne me restait que mon petit frère, Jacques, que je gardais depuis la mort de mes parents. Pour essayer de me sauver je l’ai vendu. Il est maintenant en Hollande. Plus je sens que la mort s’approche, plus j’ai honte et je regrette la terrible faute que j’ai commise par égoïsme. "
Candide, touché par ses paroles,décida de retourner en Hollande pour retrouver son petit frère. Il lui annonça la nouvelle et cette dernière fut à son tour très touchée. Elle lui dit qu’il était rare de rencontrer des gens qui se soucient du malheur des autres
Candide revenait tous les jours la voir. Un jour alors qu’il allait lui annoncer son départ, on lui annonça la mort de son amie. Profondément touché par sa disparition,...
tracking img