Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1846 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHES DE REVISIONS : SES
CHAPITRE 4 : Travail, Emploi et Chômage
II. Le chômage
A. La mesure du chômage et ses limites
1. Deux définitions du chômage
* Au sens du BIT
Le chômage au sens du Bureau International du travail comptabilise les personnes en âge de travailler (ayant 15 ou +) qui:
* n’ont pas travaillé, ne serait-ce qu’une heure au cours de la semaine de référence* sont disponibles pour travailler dans les deux semaines
* ont entrepris des démarches actives de recherche d’emploi
* Le chômage selon le BIT (reprise par INSEE) = mesure officielle du chômage, qui permet l’analyse des évolutions du marché du travail et les comparaisons internationales.
* Etude de l’évolution du taux de chômage entre février 2008 et février 2009 :
France : 7.6%8.6% (actuellement 9.5%
Allemagne : 7.6% 7.4% (actuellement 8.6%)
Espagne : 9.3% 15.5% (actuellement 18.8%)
Pays-Bas : 2.8% 2.7%
USA : 8.6% (actuellement 10%)

* Le chômage au sens du pôle emploi

N.B : Pôle Emploi= fusion = ASSEDIC (indemnisation chômage) + ANPE (agence nationale pour l’emploi) Dans le cadre d’une politique d’activation de l’emploi

Les demandeurs d’emploi (DE)inscrits à Pôle Emploi sont regroupés en différentes catégories :
* Catégorie A : DE sans emploi tenus de faire des démarches de recherche d’emploi
* Catégorie B : DE tenus de faire des démarches de recherche d’emploi tout en exerçant une activité réduite courte (moins de 78h par mois)
* Catégorie C : DE sans emploi tenus de faire des démarches de recherche d’emploi tout en exerçant uneactivité réduite longue (plus de 78h par mois)
* Catégorie D : DE non tenus de faire des démarches de recherche d’emploi
* Catégorie E : DE ayant un emploi et n’étant pas tenus de faire des démarches de recherche d’emploi
* Définition moins restrictive que celle du BIT car permet l’exercice d’une activité réduite.
* Seul catégorie A est comptabilisé comme chômeur les autrescatégories sont considéré comme des demandeurs d’emploi

2. Les difficultés de mesure du chômage : du chômage au sous-emploi
30 Glorieuses distinction claire entre emploi, chômage et inactivité. MAIS avec la montée du chômage de masse et des la multiplication des situations intermédiaires à la fin des 30 Glorieuses, les limites entre emploi, chômage et inactivité se sontbrouillées Création d’un « halo » du chômage
* Montée du sous-emploi volontaire et involontaire
* Naissance du chômeur-travailleur (DE qui exercent emploi mais en recherchent un meilleur)

Il semble exister une alternative entre chômage et inflation :
* Soit forte inflation + peu de chômage = 30 Glorieuses
On parle même de pénurie de chômage Salariés en position de force Hausse dessalaires E répercutent cette hausse des salaires sur leurs prix
De plus, demande sur marché de biens et de services excède l’offre tension sur les prix.
* Soit fort taux de chômage + faible inflation : actuellement
Faible PA car chômage élevé et salaires faibles car E en position de force.
3. Peut-on mesurer le plein-emploi : le NAIRU ?
= taux de chômage d’équilibre qui n’accélère pasl’inflation et en dessous duquel il y a pénurie d’emploi et augmentation de l’inflation= taux de chômage incompressible
* Mais pose des fois problèmes car fut estimé dans les années 2000 à 8%7

4. Analyse empirique du chômage
a. Chômage dans les différents pays
Evolution sur la longue durée
* 1968- 1983 : Montée du chômage de masse à la fin des 30 Glorieuses
* 1983-1992 :* Europe : Augmentation du taux de chômage jusqu’en 1986 puis baisse générale
* USA : Baisse du chômage dès 1983 car mise en place d’une politique libérale très axée sur les nouvelles technologies.
* Puis embellie conjoncturelle jusqu’en 1991
* 1992-2001 :
* Europe : hausse du chômage entre 1993 et 1997 car récession, puis baisse du chômage jusqu’en 2001
* USA : Baisse...
tracking img