Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour les plus jeunes, l’égalité entre homme et femme paraît une évidence. Pourtant de nombreuses différences subsistent en rapport avec le temps consacré aux tâches ménagères, le choix des carrières et la discrimination à l’embauche. Ces inégalités s’expliquent à travers l’histoire de l’émancipation de la femme française des années 20 à nos jours. En effet, nombreux évènements, ou changements demœurs rendent possible cette évolution des mentalités. Comme Gabrielle Chanel le dit elle-même : «La mode n’existe pas seulement dans les robes ; la mode est dans l’air, c’est le vent qui l’apporte, on la pressent, on la respire, elle est au ciel et sur le macadam, elle tient aux idées, aux mœurs, aux événements. »
C’est dans le contexte historique de l’après première guerre mondiale quel’émancipation des femmes commence. On peut alors se demander comment la garde robe des françaises, à travers des évènements marquants de leur libération s’est-elle modifiée des années 20 à nos jours. Si des années 20 jusqu’à la fin des années 40, un élan de liberté se fait ressentir, des années 45 jusqu’en 1967 un retour à la féminité s’impose, enfin de 1968 à nos jours une égalité se veut réclamée.

I-LIBERTE Après 1ère guerre mondiale-> début seconde guerre mondiale.
a. La garçonne des années folles : des années 20.

Les années 20 marquent un renouveau dans la garde robe des françaises.
En effet, pendant la 1ère guerre mondiale la contribution des femmes à l'effort de guerre leur fait prendre conscience qu’un accès à l’égalité est possible. Cette renaissance les conduit à vouloirquitter les quatre murs d’un boudoir ou d’un salon dans lesquels elles sont confinées. Pendant la 1ère guerre mondiale la contribution des femmes à l'effort de guerre leur fait prendre conscience qu’un accès à l’égalité est possible : la garçonne apparaît.
Cette nouvelle mode se caractérise par une silhouette androgyne et longiligne. La poitrine et la taille quant à elles ne sont plus marquées.Cette tendance est en opposition parfaite avec celle de l’avant-guerre. Pour la première fois les jambes se dévoilent jusqu’au genou et la forme des tenues évolue. La coupe des robes est droite, tubulaire, la taille est abaissée au niveau des hanches. Les frontières entre le vestiaire masculin et féminin s'estompent : le tailleur-jupe apparaît ; le chandail et la chemise à col et à manchettes entrentdans la garde-robe féminine ; Coco Chanel introduit le blazer dans sa collection de 1926 ; la robe d'intérieur est remplacée par un pantalon fluide et ample : le pyjama. Certaines femmes poussent même l’audace jusqu’à endosser l’habit masculin. Nœuds papillons, boutons de manchette, chapeau melon et canne créent une garçonne provocante et tapageuse, féministe, parfois lesbienne. La garçonneporte les cheveux courts. Cette tendance se répand dans toute la société : une femme sur trois en 1925 adopte cette coupe. Paul Morand dans son journal le dit ! « La mode depuis quelques jours est, pour les femmes, de porter les cheveux courts. Toutes s’y mettent : Chanel, tête de file ».

« À la garçonne » devient le surnom d'une coupe de cheveux courte, en particulier de la coupe au carré au rasdes oreilles. Ce qualificatif résulterait du roman (paru en 1922) de Victor Margueritte. Il raconte la vie d’une jeune femme qui porte cravate et veste d’homme tout en menant sa vie comme elle l’entend : en mettant un enfant au monde hors liens du mariage, prenant part au libertinage, étant active et autonome, libre de ses mouvements, elle sort, danse, fume, a des pratiques sportives, conduit uneautomobile et voyage. Cet ouvrage scandaleux connaît un énorme succès auprès des femmes. Mais cette mode est parfois mal accueillie : elle suscite de véritables drames dans les familles, des pères cessent de parler à leurs filles et des maris divorcent. Les hommes toujours veulent dominer la situation.
La garçonne symbolise aussi une évolution dans la recherche des matières textiles. Le...
tracking img