Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
P.40 : « Entre assassins. Nous sommes en enfer, ma petite, il n’y a jamais d’erreur et on ne damne jamais les gens pour rien. »
P.41 : « Damnée, la petite sainte.Damné, le héros sans reproche. Nous avons eu notre heure de plaisir, n’est-ce pas? Il y a des gens qui ont souffert pour nous jusqu’à la mort et cela nous amusaitbeaucoup. À présent, il faut payer. »
P.46 : « Regarde dans mes yeux : est-ce que tu t’y vois? »
P.51 : « Je vous sens jusque dans mes os. Votre silence me crie dansles oreilles. Vous pouvez vous clouer la bouche, vous pouvez vous couper la langue, est-ce que vous vous empêcherez d’exister? (…) vous êtes partout, les sonsm’arrivent souillés parce que vous les avez entendus au passage. Vous m’avez volé jusqu’à mon visage : vous le connaissez et je ne le connais pas. »
P.59 : « Laissez-moitranquille. Vous me faites peur. Je veux m’en aller! Je veux m’en aller! »

L’homme se défini par son existence. Il est responsable de ses actions. Les êtres humainsdoivent payer pour le mal qu’ils ont fait. Leur enfer est construit de la présence des autres, car Ils vivraient mieux seuls, sans le regard le jugement et le reflet desautres. Confinés devant l’image qu’ils s’entre-renvoient, ils doivent faire face à leur lâcheté. Il leur est interdit de s’apaiser en voyant leur propre reflet, de seplaire dans la contemplation. Fini l’existence narcissique! Ils sont condamnés à ce qu’ils ont méprisé dans leur vie : les autres. Ils ont l’éternité pour faireévoluer leurs relations avec les autres afin qu’elles deviennent saines, car les autres existeront toujours et que sans interactions avec eux, ils n’existent pas…
tracking img