Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (529 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
3.
Le philosophe était un penseur qui pratiquait l’analyse rationnelle et ne se fiait qu’aux lumières de la seule raison. Il était contre la politique et ses idées il était et allait donc àl’encontre de celles-ci. Personne intellectuelle, partisans des mouvements des lumières par opposition au parti dit dévôt.
Aujourd’hui, on appelle un philosophe une personne qui pratique la philosophie(comportement inspiré par la sagesse).

Différents rôles leur étaient peuvent lui être attribués, de la recherche de la vérité et de la méditation sur le bien et le beau, à celle du sens de la vie, et dubonheur, mais elle consiste plus largement dans l'exercice systématique de la pensée et de la réflexion.

Le projet était tout d’abord de diffuser un savoir, sur un support écrit dans le butd’éclairer le monde entier sur les parties d’ombres qui existaient.
Mais l’intérêt pédagogique réside bien plus dans ce qui fait l’actualité du projet encyclopédique, à savoir l’esprit qui animait ses maîtresd'œuvre. C’est cela, nous a-t-il semblé, qu’il s’agissait de mettre en « lumière », c’est cela qui, à nos yeux, fit toute la pertinence et la force de leur engagement. De la force, de l’énergie, ducourage, il leur en a fallu pour mener à bien une tâche d’une telle ampleur au service de la transmission de la science et de la connaissance.

“Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commanderaux autres. La liberté est un présent du ciel, et chaque individu de la même espèce a le droit d'en jouir aussitôt qu'il jouit de la raison. Si la nature a établi quelque autorité, c'est la puissancepaternelle : mais la puissance paternelle a ses bornes ; et dans l'état naturel elle finirait aussitôt que les enfants seraient en état de se conduire. Toute autre autorité vient d'une autre origineque de la nature. Qu'on examine bien, et on la fera toujours remonter à l'une de ces deux sources : ou la force et la violence de celui qui s'en est emparé ; ou le consentement de ceux qui s'y...
tracking img