Dissertaion gratuite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10042 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Criminologie.
Définition :
Crime : Les criminologues utilisent les termes crimes, délits, délinquance et infractions dans le même sens.
Criminalistique : Elle a pour objet l’ensemble des procédés scientifiques de recherche des infractions et de leurs auteurs, par exemple la médecine légale comme la police scientifique.
Pénologie : Etudie les fonctions des sanctions pénales, les règlesde leur exécution et les méthodes utilisées dans leur application.
Prophylaxie Criminelle : C’est l’ensemble des mesures à caractère collectif qui ont pour objet de s’opposer à la commission des délits.
Etiologie criminelle : Etude des facteurs du crime.
Introduction :
La criminologie est née à la fin du 19ème siècle pour deux raisons, la 1er une mauvaise connaissance du crime, 2èmeraison, une crise de la justice pénal. Sa naissance date des travaux accomplis par 3 Italiens que sont Lombroso, Ferri et Garofalo. Aujourd’hui la criminologie est a la mode, depuis sa naissance la même question subsiste, la criminologie est –elle une science ? Il n’existe pas de formation spécifique à l’université. Beaucoup souhaite leur création malgré tout.
Pour répondre a cette question ilconvient de retracé l’histoire de la criminologie (section 1) puis de précisé l’objet de la criminologie (section 2) puis la méthode utilisé par la méthodologie (section 3)
Section 1 : l’histoire de la criminologie
Les travaux de Lombroso, Ferri et Garofalo marque la naissance de la criminologie. Ces premiers criminologues vers 1880 incarnent le courant de la pensée positiviste. Il élaboredes critères explicatifs d’ordre scientifiques. Ils mènent des expériences et tirent des critères explicatifs.
On s’intéresse d’abord à Lombroso, née en 1835 et mort en 1909, pour lui le crime a une cause biologique, selon lui l’organisme porte les traits qui font de l’homme un criminel, selon lui s’est une fatalité a laquelle l’homme ne peut échapper. Pour lui le criminel c’est lesurvivant d’une espèce d’homme non évolué. Lombroso a effectué des travaux sur les cranes de criminel. Il l’a compare a des cranes de non criminels et dégage des caractéristiques qui selon lui sont les stigmates de la criminalité. Selon lui les criminels se caractérisent dans plusieurs caractères, l’insensibilité, la pareuse, l’incorrigibilité. Il met également l’accent sur l’hérédité, ilconsidère qu’il y a une transmission des instincts criminels. Cette théorie s’appelle la théorie du criminel née. Cette recherche sur le criminel née existe toujours est ce fait aujourd’hui par la recherche du chromosome du crime.
Ensuite Ferri, née en 1856 et mort en 1929. Ferri comme Lombroso est un adversaire du libre arbitre mais il porte l’accent sur les causes sociales ducrime, pour lui les facteurs sociologiques qui sont extérieures a l’individu sont très important. Pour lui s’est la rencontre de condition social et de condition individuel qui mène aux crimes. C’est la rencontre de condition social et de condition individuel conduisent au crime, Ferri distingue 3 facteurs qui provoque le crime.
1er type de facteur se qu’on appelle des facteursanthropologiques qui sont inhérents a la personne du criminels par exemple selon Ferrila constitution organiques, la constitution physique et les caractéristiques personnelle et la constitution psychique.
2ème type de facteur. Les facteurs du milieu physiques, comme le climat, la nature du sol, la production agricole etc.…
3ème type de facteur. Les facteurs du milieu social qui sont liées aumilieu dans lesquelles vies le délinquant .Densité de la population, la constitution de la famille, etc.…
Pour Ferri chaque crime est le résultat de condition individuel, physique et social.
Et enfin Garofalo, née en 1851 et mort en 1934. Pour lui le crime est quelque chose de naturel, ce qu’il dit pour lui chaque race a des instincts moraux innés transmis par l’hérédité et...
tracking img