Dissertation économie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 7 (1621 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 12 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème n°1 : Croissance, fluctuations et crises
Quelles sont les sources de la croissance économique ?
Acquis de première : facteurs de production, production marchande et non marchande, valeur ajoutée, productivité, institutions, droits de propriété, externalités.NOTIONS : PIB, IDH, investissement, progrès technique, croissance endogène, productivité globale des facteurs, facteur travail,facteur capital. |

Le PIB mesure une partie de l’activité économique mais reflète mal le niveau de vie de la population.
La croissance économique est l’augmentation de la production sur longue période. Si elle est supérieure à la croissance démographique, elle permet d’élever le niveau de vie moyen, c’est-à-dire la quantité de biens et de services dont dispose en moyenne une société. Lacroissance économique est ainsi mesurée par le taux de croissance du PIB ou du PIB par habitant.
Intérêts et limites du PIB comme mesure de la production
On obtient le produit intérieur brut (PIB) en sommant les valeurs ajoutées. Le PIB intègre la production marchande, évaluée aux prix de marché, et la production non marchande des administrations, mesurée par les coûts de production à défaut de prixde marché des services non marchands. Mais un certain nombre d’activités économiques ne sont pas prises en compte faute de données fiables. C’est le cas notamment des activités légales non déclarées et des activités illégales qui forment une « économie souterraine » (estimée à 5,9% des emplois en France, mais à 26,9%... en Grèce en 2008). Le PIB ne mesure pas non plus la production bénévole et laproduction domestique. En France, cette dernière a pourtant été évaluée, par une enquête de l’INSEE de mars 2011 dans laquelle les heures de travail domestique des français sont valorisées au SMIC, à 26% du PIB.
Au-delà du PIB : l’IDH ?
Mis au point sous l’influence d’A. Sen au sein du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’indice de développement humain (IDH) est unindicateur composite qui a pour objectif de compléter l’approche en termes de PIB, trop réductrice, en combinant trois éléments : la longévité et la santé, l’instruction et l’accès au savoir, le niveau de vie. La comparaison du classement des pays en fonction du seul PIB par tête et en fonction de l’IDH permet de souligner que le développement humain ne se limite pas à la croissance de la production.Cependant, l’IDH apparaissant lui-même comme insuffisant pour rendre compte du bien-être, d’autres indicateurs ont été construits pour mesurer notamment la pauvreté ou la situation spécifique des femmes. La Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi (2008), officiellement nommée « Commission sur la mesure des performances économiques et du progrès social », a développé une réflexion sur les moyens «d'échapper à une approche trop quantitative, trop comptable de la mesure de nos performances collectives » et d'élaborer de nouveaux indicateurs de richesse. A propos du PIB, les recommandations suivantes organisent un programme de recherches, conduit notamment au sein de l’INSEE :
* Se référer aux revenus et à la consommation plutôt qu'à la production.
* Prendre en compte le patrimoine en mêmetemps que les revenus et la consommation.
* Adopter le point de vue des ménages.
* Accorder davantage d'importance à la répartition des revenus, de la consommation et des richesses.
* Elargir les indicateurs de revenus aux activités non marchandes.
Les facteurs de la croissance économique
L’augmentation de la production résulte de la hausse de la quantité de facteurs utilisée, travailet capital, et de la hausse de l’efficacité de leur combinaison productive, ce qu’on appelle l’amélioration de la productivité globale des facteurs (PGF). On peut schématiquement représenter cette relation par l’expression de la fonction de production, qui associe la quantité maximale produite à diverses quantités de travail et de capital utilisées, et qui s’écrit, d’une manière générale, Q =...
tracking img