Dissertation ''aveugle de naissance''

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation
Sujet nº1
Les temps changent, les préférences changent, les hommes changent ainsi que leur mentalité, cependant, il est impossible de négliger le fait que même au cours du temps, la littérature ne laisse de nous émouvoir, plus que l’information. Roger Callois, écrivain et critique littéraire français (1913-1978) cite une curieuse anecdote qui nous fait réfléchir sur l’impact de lapoésie sur l’homme et sur sa vie. Il rapporte qu’à un mendiant aveugle, un passant fit soudain gagner beaucoup d’aumônes en remplaçant sur sa pancarte ‘’Aveugle de naissance’’ par ‘’Le printemps va venir, je ne le verrai pas’’. ‘’Voilà’’ dit il ‘’le début de la littérature’’. On remarque que la première pancarte est une phrase informative, banale qui provoque un contraste, opposant la simplicitéhabituelle de ces panneaux à la deuxième phrase qui est littéraire, qui frappe et fait réfléchir le lecteur. Pour poursuivre la réflexion de cette anecdote, on analysera tout d’abord la forme de chaque phrase, on continuera par le degré d’implication de l’auteur et on conclura par une analyse précise du vocabulaire utilisé dans ces phrases. Afin d’enrichir notre réflexion, nous nous baserons surun extrait du texte informatif de Chateaubriand ‘’La retraite de la Russie’’ retiré du roman Mémoires d’outre-tombe et d’un extrait d’un des poèmes de Victor Hugo intitulé ‘’L’Expiation’’, inséré dans le recueil, Les Châtiments.

Vivant dans une ville, les inégalités de richesses sont très visibles. Les personnes se promènent dans les rues et s’aperçoivent que de plus en plus il y desmalheureux qui n’ont pas de maison ni de quoi manger et qui vivent simplement d’aumônes. Cela devient si banale que de plus en plus ces pauvres malheureux disparaissent à la vue des personnes, ils font partie du paysage. Cependant dans ce cas la nouveauté et différence attirent l’attention du passant.
Nous remarquons, à première vue, que la phrase de la première pancarte ‘’Aveugle de naissance’’ est enprose. C’est une phrase courte, simple, et facile à comprendre, elle n’a aucun rythme et est impersonnel et objective. Elle nous informe que ce mendiant est handicapé mais que il a aussi déjà perdu toute l’espérance de se sauver. De même, le texte de Chateaubriand ‘’La retraite de la Russie’’, écrit en prose, nous transmet la même sensation d’impersonnalité puisque l’auteur nous raconte la retraitede la France lors de la guerre avec la Russie avec détail et apportons toute l’information possible au lecteur, mais sans émotions éprouvées par les personnages. Il nous informe de cette terrible tragédie en introduisant des courtes description (‘’on touche aux fatales collines de la Moskowa…’’, ‘’Des files de carcasses alignées semblaient garder encore la discipline militaire…’’) et en utilisantla narration (‘’La Russie résista seule à l’Europe guidée par Napoléon…’’). À l’opposé, telle la deuxième phrase ‘’Le printemps va venir, je ne le verrai pas’’, comme le poème ‘’L’Expiation’’ de Victor Hugo, sont écrits en vers alexandrins. La phrase de la pancarte introduire par le passant, a un rythme puisque la virgule sépare le vers exactement à la moitié donnant alors de l’harmonie,réaffirmée par l’allitération en ‘’v’’.
Autant que le vers de la pancarte, le poème de Victor Hugo sonne plus d’impact au lecteur par la présence de figures de styles comme l’euphémisme (‘’L’âpre hiver fondait en avalanche’’ au lieu de il faisait froid et il neigeait fortement et ‘’Le printemps va venir mais je ne le verrai pas’’ pour dire que l’homme est aveugle). Par ailleurs, d’autres auteursfrançais comme Madame de la Fayette qui utilise aussi la prose en littérature, cependant ce que les distinguent par exemple de Maupassant qui écrit avec simplicité et froideur, est le vocabulaire recherché et les grandes descriptions qui, par le naturalisme, produisent un effet plus poétique contrairement au réalisme qui narre les faits.
Ainsi, avec une pancarte poétique et un poème...
tracking img