Dissertation 2nd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bonjour,

J'ai une dissertation sur le théâtre et le sujet est : "vous paraît-il déconseillé ou au contraire souhaitable qu’auteur et metteur en scène soient une seule et même personne ? Vousappuierez votre réponse sur les pièces que vous connaissez et votre expérience de spectateur."

Pour ma part j'ai fait un plan thématique en disant que c'est deconseillé qu’auteur et metteur en scènesoient une seule et même personne :

1/ Le metteur en scène, personnage pouvant avoir 1 autre point de vue sur le texte d'1 auteur
a) metteur en scène a peut-être une version différente sur lapièce
b) problème de relecture
c) dénonciation enrichit (dénonciaton auteur + dénonciation du metteur en scène)

2/ Les choix du metteur en scène pour modifier la pièce .
a) modification del'histoire
b) évolution du personnage
c) volonté de modernisation de la pièce

Voilà et j'espère que vous pouvez m'aider sur ce sujet !
Il s’agissait de trouver un exemple qui illustrerait l’argumentsuivant :
« Un auteur peut être amené à monter lui-même sa pièce parce qu’il craint (ou parce qu’il est las) de voir son texte « trahi » par un metteur en scène. »


Suggestions des colistiers:

J’ai un vague souvenir d’un tel comportement de la part de Beckett, à propos de En attendant Godot.
En fait, en vérifiant dans un livre (En attendant Godot, collection Ellipses, parChristine Vuillard.), il s’avère que Beckett a rencontré Roger Blin en 1950 à l’occasion de la première mise en scène de la pièce. Ils deviennent amis, et Beckett participe très activement auxrépétitions, ce qu’il fera constamment par la suite (il fait une grande confiance à Blin, pour sa fidélité à ses textes, et lui confie toutes ses mises en scènes). Il n’assiste pas à la Première mais y envoieSuzanne (sa femme), et adresse à Blin une lette exigeant la chute complète du pantalon d’Estragon, afin de « casser » la violente émotion créée par la scène.
[...] J’avais trouvé des choses...
tracking img