Dissertation art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans Le Travail intellectuel, Jean Guitton écrit que « la forme nécessite la contrainte, qui est la condition de la plénitude ». Quelques années auparavant, dans ses Nouveaux Prétextes, conférences données sur le théâtre, André Gide notait : « L’art est toujours le résultat d’une contrainte. […] C’est sur de la résistance, […] que l’art doit pouvoir s’appuyer pour monter. […] Le grand artisteest celui qu’exalte la gêne, à qui l’obstacle sert de tremplin […]. L’art naît de contrainte, vit de lutte, meurt de liberté. » La création littéraire est-elle, comme l’affirme Gide, conditionnée par la contrainte, qui permet son déploiement ?
Nous aborderons tout d’abord la contrainte en ce qu’elle est étroitement liée à l’art, et plus précisément ici à la création littéraire, pourconsidérer ensuite le texte libéré de ses entraves, qui par là même devient véritable œuvre de création, et nous intéresserons enfin aux ambiguïtés que présentent les contraintes.

« L’art est toujours le résultat d’une contrainte », note Gide. Les formes de celle-ci sont multiples.
Tout d’abord, une astreinte corporelle, une misère matérielle sont autant de vecteurs d’unecréation vitale et sans cesse renouvelée. Ainsi, dans Les yeux plus gros que le ventre, Cavanna explique que Chopin, non affaibli par la tuberculose et la certitude d’une mort prochaine, ne serait probablement pas devenu pianiste à ses heures perdues. Aussi nous apercevons-nous que les difficultés quotidiennes auxquelles se heurte le « grand artiste » pour subvenir à ses besoins rendent l’œuvre à venirplus grande, plus belle. De même, c’est dans la souffrance que le personnage principal de L’Œuvre, qui a perdu son enfant, peint une toile novatrice et scandaleuse qui révolutionne la peinture.
Par ailleurs, si la contrainte est matérielle, elle réside également dans la forme de l’oeuvre. En effet, l’écrivain se plie à un genre et aux règles qui sont propres à ce genre, lesquelles peuvent lemener, à force d’exercices, à la perfection. Ainsi Racine, en dépit d’un très faible corpus de mots, parvient-il, par l’entremise d’une connaissance solide de la métrique et de la prosodie, à susciter des émotions tout aussi fortes que lors d’un représentation du Roi Lear de Shakespeare, où le vocabulaire est pourtant autrement plus riche. La contrainte est le marchepied de l’excellence, cetterésistance sur laquelle il « [s’appuie] pour monter ».
Enfin, l’usage de contraintes esthétiques peut permettre la création de genres nouveaux. La naissance de l’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle), de même que ses exercices adoptant la forme de jeux littéraires, en témoignent. Nous pouvons en effet prendre l’exemple de La disparition, de Georges Perec, roman fondé sur l’absence de la voyelle « e». L’auteur, orphelin, sublime par ce biais sa douleur, et nous fait ressentir la disparition des ses parents jusque dans le titre du même nom, et dans l’absence de la voyelle « e ». Evoquons également les Exercices de style de Queneau, où la même anecdote banale d’un jeune homme désagréable, pourvu d’un grand cou et voyageant dans un bus, est relatée une centaine de fois avec une contraintedifférente (Litotes, Anagrammes, Ampoulé, Injurieux…). Cela illustre la fécondité due à la contrainte. Dans cet ouvrage, celle-ci relève aussi bien du registre, du genre. La création littéraire en est magnifiée.

La contrainte, matérielle ou esthétique peut être la condition d’une production littéraire de qualité. Cependant, l’absence d’entraves peut également être source de création.

Lacréation littéraire doit être vivante.
En premier lieu, pour vivre pleinement, elle se doit de revêtir de nouvelles formes, condition de son évolution. Evoquons Hugo, pour qui la contrainte des trois unités du théâtre classique, la séparation des genres et des registres sont assassines, dans la mesure où elles empêchent la création littéraire en dehors des limites imposées par...
tracking img